18 juin 2020
Rossy ferme, Hart s’installe
Par: Véronique Lemonde

Le magasin Rossy du secteur Douville fermera ses portes le 30 juin. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Présent dans le paysage maskoutain depuis plusieurs décennies, le magasin de la chaîne Rossy, dans le secteur Douville, fermera ses portes le 30 juin. C’est avec une certaine tristesse que les dirigeants de la chaîne ont décidé de ne pas renouveler leur bail commercial avec le Groupe Robin. Le vide provoqué par ce départ sera toutefois temporaire puisque LE COURRIER a appris que la chaîne Hart s’installera dans ce local du boulevard Laurier en juillet.

Publicité
Activer le son

« Pour notre part, il ne s’agit pas d’un déménagement, mais bien d’une fermeture. Nous avons négocié avec le Groupe Robin et nous n’avons pas réussi à trouver une entente quant à notre loyer. Nous avons donc décidé de ne pas renouveler notre bail, explique Marc Rossy, du Groupe Rossy à Ville Saint-Laurent. Ce n’est pas du tout une question de concurrence ou à cause de la COVID-19, notre magasin faisait très bien ses frais et nous ne voulions pas fermer. »

Sans vouloir faire état d’une mésentente avec Rossy, la présidente du Groupe Robin, Nellie Robin, explique qu’effectivement, « notre vision à long terme ne s’arrimait pas à la leur et oui, nous ne nous sommes pas entendus sur le loyer de leur commerce ».

« Nous sommes tristes pour notre clientèle fidèle et pour notre quinzaine d’employés, mais nous sommes vraiment ouverts à trouver un nouveau local à Saint-Hyacinthe et rouvrir dans un proche avenir. Nous sommes à l’affût d’un nouveau bail commercial », affirme M. Rossy.

Un nouveau locataire

Disposée à relouer rapidement le local du Rossy, Nellie Robin confirme que le Groupe Robin vient tout juste de s’entendre avec la franchise Hart. Celle-ci prendra possession du local dès le 1er juillet.

« La bannière Hart cherchait à s’implanter à Saint-Hyacinthe depuis un bout et nous sommes vraiment contents de les accueillir. Pour le secteur Douville, c’est un commerce de quartier qui permettra une belle continuité à la suite du départ du Rossy. Ils ont des produits et une clientèle similaires. Nous croyons même que certains employés du Rossy pourraient sûrement être engagés par Hart, ce qui serait un heureux dénouement pour certains », estime Mme Robin.

La bannière Hart compte par ailleurs investir quelques centaines de milliers de dollars pour rénover l’intérieur du local, qui a certes besoin d’un rafraîchissement.

Le Groupe Robin a par ailleurs adhéré au programme d’aide pour les loyers commerciaux offert par le gouvernement canadien. « Nous sommes embarqués dès le départ dans cette aide et près de 50 de nos locataires commerciaux ont bénéficié de ce programme qui permettait de donner des pauses de loyer d’avril à juin, lorsqu’ils se qualifiaient aux conditions de ce dernier bien entendu. »

image