18 octobre 2018
Rumeurs & indiscrétions
Par: Le Courrier
Rumeurs & indiscrétions

Rumeurs & indiscrétions

À écouter le nouveau premier ministre François Legault, ce n’est pas demain la veille que les crucifix quitteront les murs de l’Assemblée nationale et des palais de justice du Québec. Preuve que certains peuvent à la fois prôner la laïcité de l’État et de ses fonctionnaires tout en endossant la présence de ces objets religieux dans le paysage politique et judiciaire québécois. Ne cherchez pas la logique.

Ce n’est pas documenté, mais le crucifix qui orne la salle d’audience principale du palais de justice de Saint-Hyacinthe est l’une des grosses pièces du genre dans les palais au Québec. Un reportage du Journal de Montréal mentionnait récemment qu’il y a 17 crucifix dans les palais de justice du Québec. Et ils sont bien en évidence.

La machine à rumeurs s’est emballée en début de semaine au centre-ville de Saint-Hyacinthe, où plusieurs se questionnent au sujet de l’avenir de Simon Cusson, à la direction générale de la Société de développement commercial (SDC) du centre-ville. Nos appels au principal intéressé et à la présidente Jausée Carrier sont demeurés sans réponse. Au secrétariat de la SDC, on nous répond simplement que M. Cusson est en vacances pour la semaine. Une histoire à suivre…

image