17 mai 2018
Rumeurs & indiscrétions
Par: Le Courrier
rumeurs & indiscrétions

rumeurs & indiscrétions

publicité

  Nous venons de vivre un gros week-end politique à Saint-Hyacinthe avec la tenue d’un conseil général de l’aile québécoise du Parti conservateur du Canada au centre de congrès municipal. L’activité a attiré 400 militants et une intruse. Notre députée néodémocrate Brigitte Sansoucy y a fait une apparition, disons remarquée. On lui aurait offert de prendre sa carte de membre du Parti conservateur, mais elle n’aurait pas répondu à cette invitation. À la lumière des interventions qu’elle a faites dans les médias nationaux, on devine que Mme Sansoucy n’y était pas par intérêt envers le parti d’Andrew Scheer et ses politiques.

 Une autre politicienne locale semble pour sa part avoir un grand intérêt envers le Parti conservateur. La conseillère municipale du district Saint-Thomas-d’Aquin était aux premières loges pour assister aux activités du parti. On a même vu Linda Roy sur la grande scène en compagnie des membres de l’exécutif local. Sur les réseaux sociaux, Mme Roy s’est même permis le message suivant à la suite d’une intervention de Brian Mulroney : « Écouter ses discours aujourd’hui m’incite à… en 2019 #pccqc18 ».

Après les péquistes et les conservateurs, c’était au tour du Parti libéral du Québec de miser sur le centre de congrès de Saint-Hyacinthe. Le ministre de la Famille, Luc Fortin, y a fait une apparition lundi matin pour y annoncer les grandes lignes d’une stratégie relative aux services éducatifs offerts aux enfants de 0 à 8 ans. 

image