25 juillet 2019
Rumeurs & indiscrétions
Par: Le Courrier

publicité

La Ville de Saint-Hyacinthe a mandaté une firme spécialisée pour produire un avis patrimonial avant d’autoriser la démolition de la Place Frontenac, au centre-ville de Saint-Hyacinthe. Le travail a été effectué par la firme Patri-Archi, pour un montant de 1724 $. L’exercice n’aurait rien relevé de significatif du côté patrimonial, tant et si bien que la démolition devrait se faire au mois d’août, selon le propriétaire Patrick Dillaire.

C’est seulement à l’automne que nous devrions voir la couleur de la nouvelle bibitte économique qui chapeautera en quelque sorte Saint-Hyacinthe Technopole et Développement économique de la MRC des Maskoutains. Le comité de transition sur la gouvernance économique, formé de sept personnes, s’est d’ailleurs réuni en juin. Comme transition, on a déjà vu plus rapide. C’est dire à quel point l’absence et le départ de Charles Fillion, ex-directeur associé de DEM, n’ont eu aucun impact notable depuis décembre. Business as usual comme on dit…

C’est aussi cet automne que les Canadiens devront aller aux urnes pour élire un nouveau gouvernement. Le candidat bloquiste dans le comté de Saint-Hyacinthe-Acton, Simon-Pierre Savard-Tremblay, n’a d’ailleurs pas chômé lors de la fête du Canada. Il a offert ses bras et ses encouragements à ceux et celles qui déménageaient à cette occasion. Reste à savoir s’il sera disposé à s’installer lui-même dans son propre comté en cas de victoire à l’élection du 21 octobre.

image