19 mars 2020
Rumeurs & indiscrétions
Par: Le Courrier

Publicité
Activer le son

Il n’y a pas grand-chose à dire de positif sur la pandémie de coronavirus et ses effets. Signe qu’il se passe quelque chose de majeur, les automobilistes maskoutains profitent d’un répit à la pompe. Pour une rare fois depuis longtemps, le prix du litre d’essence ordinaire s’est maintenu sous la barre du dollar. Les experts estiment que le prix pourrait baisser davantage en fonction de la durée de la crise, de la chute vertigineuse de la demande ainsi que de la concurrence féroce à laquelle se livrent les pays producteurs de pétrole.

De très nombreux organismes et associations ont décidé d’annuler tout simplement ou de reporter leurs activités et rassemblements. Plusieurs conférences de presse ont été déplacées au cours des derniers jours. Pensons entre autres à celle du Club Optimiste Douville qui devait annoncer les grandes lignes de son traditionnel souper aux homards qui devait rassembler un millier de convives au mois de mai au centre de congrès.

Parmi les groupes qui n’ont pas été proactifs ou rapides sur la gâchette pour annuler ou déplacer leur activité, les Chevaliers de Colomb de Saint-Damase ont surpris bien des gens en présentant leur fameuse rafle de jambon samedi dernier. D’autant plus que le mot d’ordre avait été donné la veille par le député d’État Daniel Duchesne d’annuler toutes les activités pour une période indéterminée. Cette directive a entre autres été respectée par les Chevaliers de Saint-Hyacinthe et de Sainte-Madeleine qui ont tous annulé à quelques heures d’avis les rafles qui devaient avoir lieu vendredi soir.

Le congrès provincial des Chevaliers de Colomb du Québec qui devait se dérouler le mois prochain est d’ailleurs suspendu jusqu’à nouvel ordre.

image