11 juin 2020
Rumeurs & indiscrétions
Par: Le Courrier

Publicité
Activer le son

Le conseiller municipal de la Ville de Saint-Hyacinthe André Beauregard ne s’est pas fait beaucoup d’amis à Drummondville lors de la dernière séance du conseil. Il s’était dit peu impressionné par sa récente visite dans ce centre-ville « sans âme ». Espérons qu’il ne fera pas l’objet d’une caricature haineuse dans le journal L’Express. On vous rassure, il n’y a plus de caricatures dans cet hebdomadaire.

Bonne nouvelle peut-être pour les poissons de la rivière Yamaska, la directrice générale adjointe de la Ville de Saint-Hyacinthe, Chantal Frigon, a suivi une formation Gestion des problématiques environnementales sur le territoire municipal : vos obligations et les ressources disponibles. À défaut de pouvoir prévenir toutes les problématiques environnementales, c’est sans doute pertinent de savoir les gérer.

Autre bonne nouvelle aussi pour notre précieux centre-ville. Le programme de revitalisation récemment mis sur pied pour aider les commerçants donne ses premiers fruits en temps de pandémie. La boutique Ann + Sofia a reçu un premier versement de 3437 $ et Masso-kinésithérapie Yannik Gentile un premier versement de 1599 $.

Dans la chronique Faudra se reprendre pour encourager l’achat local, la Ville de Saint-Hyacinthe a procédé à l’acquisition d’une télévision pour le Service de l’urbanisme. Cette dépense de 405 $ a été faite par Internet auprès de Best Buy. À distance, elle a aussi acheté pour 91,94 $ de désinfectant au Canadian Tire… du DIX30 à Brossard!

image