8 octobre 2020
Rumeurs & indiscrétions
Par: Le Courrier

Publicité
Activer le son

Dans la catégorie Que sont-ils devenus?, voici les plus récentes nouvelles concernant Salima Hachachena, l’ex-directrice du Service de l’urbanisme de la Ville de Saint-Hyacinthe, dont le départ surprise le 30 juin a été négocié d’un commun accord l’été dernier. Sachez que Mme Hachachena n’a pas été sans emploi longtemps puisqu’elle a rebondi du côté de la Cité de Dorval où elle occupe, depuis septembre, le poste de directrice du service de l’aménagement urbain.

Elle a sans doute été aidée dans ses démarches par la lettre de recommandation qu’elle a obtenue du directeur général de la Ville de Saint-Hyacinthe, Louis Bilodeau, lettre qu’elle présente bien en évidence sur son profil LinkedIn. On peut y lire « qu’elle a démontré une grande compétence au plan urbanistique, tout comme une réelle expertise dans le domaine de l’architecture. Elle a également su faire preuve d’une excellente capacité d’analyse, de vision et d’un sens marqué du service public », nous apprend M. Bilodeau. La Ville a refusé de dévoiler le montant de l’incitatif financier qui lui a permis de se libérer de sa directrice.

Si les séparations de couples occupent passablement les notaires en ces temps de pandémie, c’est toutefois une séparation professionnelle qui risque fort de retenir l’attention dans le petit monde notarial à Saint-Hyacinthe. La plus récente rumeur est à l’effet que le divorce serait imminent au sein du cabinet Lafontaine, L’Heureux, Lecours de Saint-Hyacinthe. Les notaires Jean-François Lafontaine et Chantal L’Heureux poursuivraient leur pratique ensemble, tandis que les notaires Éric Lecours et Nathalie Lafontaine rejoindraient les avocats du cabinet Therrien Couture Joli-Coeur.

image