15 octobre 2020
Rumeurs & indiscrétions
Par: Le Courrier

Publicité
Activer le son

L’Opération Nez rouge Saint-Hyacinthe n’offrira pas de service de raccompagnement durant le temps des Fêtes 2020. Dans le contexte sanitaire actuel et après analyse de son impact logistique, l’Opération Nez rouge a pris la décision de ne pas mettre en place, au niveau national, son service de raccompagnement, ce qui inclut notre région.

Cette décision aura un impact financier direct sur le Maison des jeunes de Saint-Hyacinthe, l’organisme qui orchestre l’Opération Nez rouge depuis 20 ans à titre de maître d’œuvre. Bon an, mal an, c’est une somme d’environ 25 000 $ qu’elle retirait des dons de la part des personnes transportées.

Pandémie oblige, plusieurs entreprises ou organisations ont déjà décidé de mettre une croix sur leur party de bureau du temps des Fêtes. C’est le cas de la Ville de Saint-Hyacinthe, où l’on jonglait à l’idée de récompenser financièrement les employés par le don de chèques-cadeaux échangeables dans les restaurants. Encore faut-il que les salles à manger des restaurants soient accessibles au public en décembre.

Ceux qui ont suivi les reportages à la suite du décès de Joyce Echaquan survenu à l’hôpital de Joliette le 28 septembre ont sans doute remarqué la présence d’un visage familier. Le PDG du Centre intégré de santé et de services sociaux de Lanaudière n’est nul autre que Daniel Castonguay. Ce dernier a occupé le poste de directeur général du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) Richelieu-Yamaska jusqu’à son départ au printemps 2012. Il avait quitté l’établissement pour occuper un poste similaire au CSSS Champlain-Charles-Le Moyne. Il y aura une enquête publique afin d’éclaircir les causes et les circonstances du décès de la victime.

image