29 octobre 2020
Rumeurs & indiscrétions
Par: Le Courrier

Publicité
Activer le son

Le Journal de Montréal a publié le week-end dernier l’édition 2020 du Palmarès des écoles du Québec, élaboré à partir des données 2019. Cet exercice a, comme à chaque année, ses adeptes et ses détracteurs. Ainsi va la vie. Voici pour ceux que cela intéresse, les résultats des établissements privés et publics du territoire maskoutain.

Au niveau des écoles secondaires publiques, la Polyvalente Hyacinthe-Delorme (PHD) de Saint-Hyacinthe apparaît au 183e rang ( 214 moyenne de 2015/2019). Localement, elle est suivie par l’école secondaire Casavant au 357e rang (372 moy.) et l’école Fadette au 413e rang (360 moy.). Sur le territoire du Centre de services scolaire de Saint-Hyacinthe, on retrouve aussi la polyvalente Robert-Ouimet (PRO) à Acton Vale, qui se classe au 231e échelon (264 moy.)

Du côté des écoles secondaires privées de Saint-Hyacinthe, l’École secondaire Saint-Joseph (ESSJ) pointe au 66e rang (74 moyenne de 2015/2019). Le Collège Saint-Maurice arrive pour sa part en 84e place (66 moy.).

Lorsqu’on classe les résultats des écoles en tenant compte de la clientèle à besoins particuliers qui compte 30 % et plus d’élèves handicapés ou ayant des difficultés d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA), on remarque que l’École secondaire Saint-Joseph (photo) arrive en troisième place sur la scène provinciale. Pas moins de 42,3 % des élèves de l’ESSJ sont en difficulté, note le Journal de Montréal. Du côté des écoles publiques avec 30 % et plus d’EHDAA, la PHD se classe au 28e rang provincial dans cette catégorie et la PRO au 43e rang. Dans le premier cas, le nombre d’élèves en difficulté est de 37,2 % et de 43,2 % dans le cas de la polyvalente valoise.

image