7 janvier 2021
Rumeurs & indiscrétions
Par: Le Courrier

Publicité
Activer le son

Une savoureuse page d’histoire du Marché public de Saint-Hyacinthe se tourne ces jours-ci avec le départ à la retraite de Jacques Raymond, fondateur de La Demi-Calorie. Lancée à Sainte-Madeleine en 1994, cette pâtisserie loge au centre-ville maskoutain depuis 1999 où la renommée de ses mousses au chocolat belge, bûches, desserts et pâtisseries n’est plus à faire. M. Raymond cède ainsi ses spatules et recettes à son associé Raphael Létourneau.

Parlant du centre-ville, du mouvement s’annonce également du côté de la SDC en ce début d’année. L’organisme recherche activement un ou une coordonnateur (trice) aux opérations pour assumer le rôle de chef d’orchestre de son développement. On vise ainsi à pourvoir le poste de Laurie Breault, qui portait le titre de directrice générale. Mme Brault a quitté son poste l’automne dernier après un mandat d’environ 20 mois.

La SDC centre-ville a d’ailleurs reçu un peu d’air frais de la Ville de Saint-Hyacinthe au cours des dernières semaines. La Ville de Saint-Hyacinthe lui a versé la somme de 20 000 $ pour permettre un peu d’animation au Marché public et une autre aide financière du même montant afin de participer à la relance hivernale au centre-ville.

Comme annoncé à la fin décembre, un projet immobilier locatif et supposément accessible aux familles dont le revenu annuel tourne autour de 45 000 $ verra le jour sur le site de l’ancienne Boulangerie Pinsonneault, avenue de la Concorde Nord. Les promoteurs Patrick Beaulé et Luc Vezeau sont passés chez le notaire le 22 décembre dernier pour officialiser l’achat de la propriété pour un montant de 420 000 $.

image