21 janvier 2021
Rumeurs & indiscrétions
Par: Le Courrier

Publicité
Activer le son

Il aura fallu attendre dix mois, mais c’est chose faite. Depuis lundi, la clinique de dépistage de la COVID-19 est ouverte sans rendez-vous 7 jours sur 7, de 8 h à 16 h, au pavillon La Coop, de l’avenue Beauparlant à Saint-Hyacinthe. On suggère aux intéressés de procéder à leur préinscription en ligne afin de remplir un questionnaire et de choisir la plage horaire désirée.

Parlant de plage horaire, la Ville de Saint-Hyacinthe a été forcée de revoir l’heure de ses séances publiques en raison du couvre-feu de 20 h. Ainsi, la réunion de lundi s’est amorcée à 16 h 30 plutôt qu’à 18 h 30. On semble considérer que nos élus ne sont pas des travailleurs essentiels. La séance du conseil à l’heure avancée s’appliquera aussi à celle du lundi 1er février.

L’Union des municipalités du Québec (UMQ) vient de lancer la campagne « La démocratie dans le respect, par respect pour la démocratie ». En prévision du scrutin municipal de novembre, cette campagne vise à donner le goût aux gens de se présenter en politique. « De plus en plus, nous observons une multiplication de déclarations agressives et de gestes d’intimidation à l’égard des élues et élus, particulièrement sur les médias sociaux. Ce phénomène a pris de l’ampleur en 2020 en lien avec la crise sanitaire. Par cette initiative, on veut rappeler que la diversité de points de vue doit s’exprimer dans le respect, la tolérance et la civilité », a dit la présidente de l’UMQ et mairesse de Sainte-Julie, Suzanne Roy. Elle a raison.

Au sujet des élections municipales à Saint-Hyacinthe, on note l’ajout d’un autre membre à l’équipe du parti Saint-Hyacinthe unie, associée à la candidate à la mairie Marijo Demers. Il s’agit de Jérôme Pelletier, qui s’annonce comme l’agent officiel de la formation.

image