15 avril 2021
Rumeurs & indiscrétions
Par: Le Courrier

Dessercom à Saint-Hyacinthe

Publicité
Activer le son

Vendredi chargé d’émotions à la caserne des techniciens ambulanciers de Dessercom à Saint-Hyacinthe, le 9 avril. La paramédic Sylvie Bourassa a salué ses collègues de travail une dernière fois au terme de sa dernière journée de travail. L’heure de la retraite a sonné pour Mme Bourassa, après une carrière qui s’est échelonnée sur 32 années à secourir les Maskoutains en détresse. À cette occasion, elle a entre autres reçu une plaque commémorative des mains de Stéphan Scalabrini, directeur des opérations chez Dessercom.

En plus de voir les coûts de sa future bibliothèque exploser, elle qui atteint désormais près de 28 M$, soit sensiblement le prix d’une promenade Gérard-Côté revampée, la Ville de Saint-Hyacinthe a perdu une potentielle subvention de 250 000 $ qui aurait pu permettre d’alléger la facture des travaux projetés à l’aréna L.-P.-Gaucher. La candidature maskoutaine a mordu la poussière au concours Kraft Hockeyville 2021 qui mettait à l’enjeu la somme de 250 000 $ et un match local de la LNH, en l’occurrence du Canadien de Montréal. C’est la Première nation d’Elsipogtog, au Nouveau-Brunswick, qui a remporté les honneurs du concours.

Ça continue de grouiller et de grenouiller au centre-ville de Saint-Hyacinthe. De façon anonyme, des membres de la Société de développement commercial (SDC) centre-ville auraient interpellé la Ville de Saint-Hyacinthe par écrit afin de réclamer la mise en tutelle de l’organisme par la Ville de Saint-Hyacinthe, voire son abolition complète. Les contestataires n’ont pas le courage de s’afficher publiquement. Comme d’hab…

image