1 juillet 2021
Rumeurs & indiscrétions
Par: Le Courrier

Publicité
Activer le son

La bonne entente entre la Ville de Saint-Hyacinthe et ses pompiers, sans convention collective depuis le 1er janvier 2020, est chose du passé. Malgré l’intervention d’un médiateur, les communications ont été coupées après seulement quelques rencontres. Au terme d’une assemblée syndicale tenue le 22 juin, les pompiers ont convenu d’une série de moyens de pression. À suivre…

À la mairie de Saint-Hyacinthe, on cherche encore et toujours une grosse pointure pour contrer l’élection par acclamation de la cheffe de Saint- Hyacinthe unie, Marijo Demers. Parmi les candidatures potentielles dignes de mention, le nom de Jean Bédard, président et chef de la direction du Groupe Sportscene, a même circulé. Je ne miserais toutefois pas là-dessus considérant ses occupations.

Est-ce que la candidature de son bon ami et associé dans La Cage Brasserie sportive de Saint-Hyacinthe, Yvon Pinsonneault, aurait plus de sens? Plusieurs pensent que oui. M. Pinsonneault est entre autres le « P » du cabinet DPA Assurances, un courtier d’assurances de dommages bien connu à Saint-Hyacinthe. Reste à savoir s’il y a de la place dans son agenda pour un poste de maire à temps partiel…

Du côté de La Présentation, il ne faut pas s’attendre à voir Martin Nichols, conseiller au siège #3, être élu par acclamation pour succéder au maire Claude Roger. Louise Arpin, actuelle conseillère au siège #5, aurait déjà confirmé à ses proches qu’elle se lancera dans la course à la mairie. Une lutte intéressante est donc à prévoir!

image