14 juin 2018
Rumeurs & indiscrétions
Par: Le Courrier

  Le séjour derrière les barreaux de Luc Lalonde n’aura pas été très long. Condamné en mars à une peine de 14 mois de détention pour incitation à des contacts sexuels et attouchements sexuels sur un enfant de moins de 14 ans, il a déjà été relâché. On vous rappelle qu’il doit se plier à une série de conditons. Pour les dix prochaines années, il lui est entre autres interdit de fréquenter les parcs et piscines publics où peuvent se trouver des enfants.

Soupçonné de vol et de fraude envers son employeur de Saint-Hubert et le syndicat des pompiers de la Ville de Saint-Hyacinthe, la cavale du pompier Martin Bienvenue se poursuit depuis plus d’un mois. La Ville de Saint-Hyacinthe lui a d’ailleurs adressée une convocation par l’entremise d’un huissier de la firme Drolet & St-Germain, huissiers de justice. Pas certain que les huissiers auront plus de succès que les policiers pour le retracer et lui signifier ce mandat. Une dépense de 18,94 $.

La Ville de Saint-Hyacinthe a mandaté le consultant Jacques J. Trottier pour l’épauler dans ses démarches visant la création d’une chaire de recherche en biométhanisation. Ses honoraires s’élèvent déjà à 13 200 $. En novembre 2012, cet ingénieur avait fourni une assistance technique dans dans la préparation des demandes de certificats d’autorisation à obtenir du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs dans le cadre du projet de biométhanisation de l’usine d’épuration, phase 2 et attesté de la conformité finale des travaux. Il avait touché des honoraires de 24 520 $ pour ces mandats, selon une résolution du conseil municipal de novembre 2012. 

image