24 septembre 2015
Chambre de commerce
Rupture de contrat pour Claire Sarrasin
Par: Jean-Luc Lorry
Le conseil d’administration de la Chambre de commerce et de l’industrie Les Maskoutains a mis fin au contrat de travail de la directrice générale, Claire Sarrasin. Photothèque | Le Courrier ©

Le conseil d’administration de la Chambre de commerce et de l’industrie Les Maskoutains a mis fin au contrat de travail de la directrice générale, Claire Sarrasin. Photothèque | Le Courrier ©

Le conseil d’administration de la Chambre de commerce et de l’industrie Les Maskoutains semble éprouver de la difficulté à mettre la main sur la bonne personne pour diriger son organisme. Après Serge Gélinas qui a occupé la ­direction générale pendant moins d’un an, c’est au tour de Claire Sarrasin de se faire indiquer la sortie 16 mois après avoir été recrutée.

Cette rupture de contrat de travail survient quelques jours seulement après la tenue de La grande soirée des passionnés, une activité de financement qui a remplacé le traditionnel tournoi de golf.

« Le conseil d’administration de la Chambre de commerce a décidé que nos destinées avec Mme Sarrasin prenaient des chemins différents », a expliqué en entrevue au COURRIER, Simon Giard, président de la Chambre de commerce et de l’industrie Les Maskoutains.

« Sous la direction de Mme Sarrasin, la situation était tendue avec nos partenaires et nous voulons améliorer notre relation avec eux. Nos partenaires sont précieux puisqu’ils amènent de l’eau au moulin », poursuit celui qui occupe la ­présidence depuis la fin mai.

Les principaux partenaires de la Chambre de commerce sont Desjardins, Intact assurance, les firmes Deloitte et Therrien Couture et la Ville de Saint-Hyacinthe.

Rhéaume à la rescousse

Selon nos informations, le conseil ­d’administration a désigné Pierre Rhéaume pour succéder à Claire Sarrasin à titre de directeur général par intérim.

Spécialisé dans des mandats de ­communications et candidat à la mairie de Saint-Hyacinthe en 2013, M. Rhéaume assurera cette nouvelle fonction jusqu’aux fêtes de fin d’année.

Cette nomination sera officielle rapidement. « Nous allons procéder à une nomination par intérim à la direction générale. Par la suite, nous allons prendre le temps nécessaire pour analyser l’ensemble de la situation, convenir de nos besoins et ­trouver le meilleur candidat ou la meilleure candidate pour le poste », explique Simon Giard.

Désignée parmi 75 candidatures, le conseil d’administration ne tarissait pourtant pas d’éloges à l’encontre de Claire Sarrasin.

« Passionnée et douée pour les communications interpersonnelles et les ­relations humaines, elle (Claire Sarrasin) possède une grande capacité d’adaptation et de plus un bon sens de l’humour. Perçue comme quelqu’un ayant un esprit axé sur la recherche de solutions, elle est organisée et stratégique », avait écrit la Chambre de commerce dans le communiqué qui officialisait sa nomination.

Avant d’occuper le poste de directrice générale de la Chambre, cette résidente de Saint-Valérien avait occupé pendant trois ans le poste de coordonnatrice de l’organisme maskoutain Satellite qui oeuvre dans la prévention de ­plusieurs dépendances des jeunes en milieu scolaire.

Claire Sarrasin n’a pas donné suite à notre demande d’entrevue.

image