31 août 2017
Canada 150
Saint-Hyacinthe célèbre en grand!
Par: Olivier Dénommée
Les célébrations maskoutaines de Canada 150 sont entre autres le fruit de la collaboration de l’Orchestre philharmonique de Saint-Hyacinthe, représenté par Johanne Lefebvre, de l’escadron 953 Saint-Hyacinthe, représenté par le capitaine Guy Doiron, de la députée fédérale Brigitte Sansoucy et du 6e bataillon Royal 22e régiment, représenté par le major Tancrède Bérubé. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les célébrations maskoutaines de Canada 150 sont entre autres le fruit de la collaboration de l’Orchestre philharmonique de Saint-Hyacinthe, représenté par Johanne Lefebvre, de l’escadron 953 Saint-Hyacinthe, représenté par le capitaine Guy Doiron, de la députée fédérale Brigitte Sansoucy et du 6e bataillon Royal 22e régiment, représenté par le major Tancrède Bérubé. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les célébrations maskoutaines de Canada 150 sont entre autres le fruit de la collaboration de l’Orchestre philharmonique de Saint-Hyacinthe, représenté par Johanne Lefebvre, de l’escadron 953 Saint-Hyacinthe, représenté par le capitaine Guy Doiron, de la députée fédérale Brigitte Sansoucy et du 6e bataillon Royal 22e régiment, représenté par le major Tancrède Bérubé. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les célébrations maskoutaines de Canada 150 sont entre autres le fruit de la collaboration de l’Orchestre philharmonique de Saint-Hyacinthe, représenté par Johanne Lefebvre, de l’escadron 953 Saint-Hyacinthe, représenté par le capitaine Guy Doiron, de la députée fédérale Brigitte Sansoucy et du 6e bataillon Royal 22e régiment, représenté par le major Tancrède Bérubé. Photo François Larivière | Le Courrier ©

L’année 2017 en est une de célébrations pour le Canada qui fête le 150e anniversaire de sa confédération. Saint-Hyacinthe le soulignera en grand le 18 novembre, alors qu’un concert rendant hommage aux plus belles compositions canadiennes sera proposé à la cathédrale.

L’initiative de l’Orchestre philharmonique de Saint-Hyacinthe (OPSH) est un prétexte pour « élaborer et constituer un répertoire musical 100 % canadien et faire retentir plusieurs œuvres de compositeurs canadiens, d’hier à aujourd’hui en passant d’un océan à l’autre », a expliqué la directrice musicale Johanne Lefebvre. Parmi les grands compositeurs à l’honneur, elle a cité Donald Coakley, Harry Freedman, Jacques Hétu, André Jutras, Calixa Lavallée, Alexander Muir, Christopher Tyler Nickel, Léon Ringuet, Howard Shore et, bien sûr, Leonard Cohen.
L’OPSH fait appel à deux invités de marque pour l’occasion : à l’orgue, Jacquelin Rochette, directeur artistique chez Casavant Frères, et à la voix, Yvan Pion, auteur-compositeur-interprète bien connu dans la région.
Plus que de la musique
Cette célébration se veut beaucoup plus qu’un concert, puisqu’un volet historique et une partie protocolaire sont aussi au programme. En plus de l’OPSH et du diocèse de Saint-Hyacinthe, le Centre d’histoire de Saint-Hyacinthe, le 6e bataillon Royal 22e régiment, le corps de cadets 1 de Saint-Hyacinthe et l’escadron 953 Saint-Hyacinthe sont impliqués pour faire du 18 novembre une grande fête à Saint-Hyacinthe.
« Dans le cadre du 150e anniversaire du Canada, unissons-nous, pour faire un grand rassemblement populaire, porté, oui, par la musique, mais aussi par notre histoire. Et pourquoi ne pas y ajouter un volet cérémonial éblouissant? », avait déclaré avec enthousiasme la députée fédérale de Saint-Hyacinthe-Bagot, Brigitte Sansoucy. Elle en a profité pour annoncer que l’événement serait diffusion sur le réseau de TVCogeco, et qu’un cahier souvenir serait produit dans les pages du COURRIER pour commémorer l’événement.
Les billets pour la célébration maskoutaine de Canada 150 sont déjà en vente à divers endroits, dont au COURRIER, à la Coopérative funéraire Saint-Hyacinthe et à Info SPIC, au coût de 10 $. Quant aux enfants de moins de 18 ans et aux étudiants, ils peuvent assister à la célébration gratuitement.

image