4 juin 2020
Hockey
Saint-Hyacinthe devrait l’avoir, sa Coupe Telus
Par: Maxime Prévost Durand

Prévu à Saint-Hyacinthe en avril, le tournoi de la Coupe Telus avait dû être annulé en raison de la COVID-19, mais il pourrait revenir en sol maskoutain d’ici 2023. Photothèque | Le Courrier ©

Tous les efforts et toute la préparation du comité organisateur de la Coupe Telus 2020, tournoi qui devait se tenir au Stade L.-P.-Gaucher en avril, n’auront pas été faits en vain. Hockey Canada a fait savoir par voie de communiqué que Saint-Hyacinthe « sera considérée comme hôte pour l’édition de 2021 ou de 2023 ».

Publicité
Activer le son

Il s’agit là des premiers détails partagés par Hockey Canada depuis l’annulation du prestigieux tournoi midget AAA en raison de la COVID-19.

Le comité organisateur maskoutain, piloté par Jean Bédard à la présidence et Jean-Claude Ladouceur à la direction générale, avait déjà fait savoir son intérêt de présenter une future édition.

Or, malgré ce qu’en dit le communiqué de Hockey Canada, il semble que l’option de voir la Coupe Telus à Saint-Hyacinthe en 2021 n’en soit pas vraiment une pour des raisons logistiques.

« L’hôtel Sheraton est déjà pris tout avril et mai », a fait savoir Jean-Claude Ladouceur, lorsque joint par LE COURRIER.

Pour que le tournoi puisse avoir lieu en 2021 et que les invités soient hébergés au Sheraton, il faudrait donc que le tournoi ait lieu à la fin mars ou en juin, a-t-il soutenu, des options qui ne sont pas plausibles selon lui, malgré l’incertitude relative au début de la prochaine saison.

« On a recommandé à Hockey Canada d’y aller avec 2023, mais on n’a pas eu de réponse officielle, a ajouté M. Ladouceur, au lendemain de la diffusion du communiqué. On va reconfirmer avec eux. On serait très à l’aise avec 2023. »

Quant à 2021, le tournoi pourrait se tenir à Calgary, dans des arénas de Hockey Canada qui feraient office de terrain neutre.

Chose certaine, le tournoi ne pourra avoir lieu en sol maskoutain en 2022 puisque c’est à Cap-Breton qu’il se tiendra. Cette ville de la Nouvelle-Écosse devait d’abord présenter la Coupe Telus en 2021, mais les chamboulements liés à la COVID-19 ont fait en sorte qu’elle sera l’hôte du tournoi un an plus tard.

Une décision finale pourrait être prise dès aujourd’hui (jeudi) lors d’une réunion du conseil d’administration de Hockey Canada, a indiqué M. Ladouceur.

Une bonne nouvelle

Le fait de savoir que Saint-Hyacinthe fait toujours partie des plans de Hockey Canada pour tenir la Coupe Telus a réjoui le comité organisateur.

« On a toujours très bien travaillé avec Hockey Canada depuis le début et ils ont toujours été fiers de l’avancement des préparatifs. Ils nous ont toujours dit qu’ils ne nous laisseraient pas tomber », a confié Jean-Claude Ladouceur.

Le directeur général de la structure des Gaulois, Benoit Rajotte, a lui aussi accueilli la nouvelle à bras ouverts. L’équipe midget AAA avait été désignée pour la première fois de son histoire pour être l’hôte de ce tournoi national d’envergure.

« C’est rassurant et réconfortant de voir que notre candidature est toujours considérée. C’est un événement qu’on veut avoir quand on est une organisation midget AAA, a-t-il noté. On se l’était fait attribuer, puis la COVID est venue nous l’enlever. On est bien excités et je suis certain que les jeunes qui vont avoir 15 et 16 ans cette année-là vont déjà commencer à avoir hâte. »

Selon M. Ladouceur, le fait que le tournoi soit reporté en 2023 – si cela se confirme bel et bien – pourrait même être bénéfique pour l’organisation parce qu’il « pourrait y avoir d’autres travaux à L.-P.-Gaucher d’ici là », a-t-il lancé, comme un vœu destiné aux autorités municipales.

Des travaux de mise à niveau avaient dû être réalisés pour que la candidature de Saint-Hyacinthe soit considérée, notamment la réfection de deux vestiaires et de la chambre des arbitres, de même que l’amélioration du système d’éclairage. D’autres travaux étaient déjà à prévoir dans les prochaines années alors qu’un carnet de santé plus détaillé a été préparé par la Ville.

image