22 septembre 2011
Villes et Villages en santé
Saint-Hyacinthe et la MRC honorées
Par: Le Courrier

La Ville de Saint-Hyacinthe et la MRC des Maskoutains se trouvent parmi les neuf municipalités du Québec que le Réseau québécois des villes et des villages en santé vient d’honorer dans le cadre de son 23e colloque annuel tenu à Sherbrooke la semaine dernière.

Publicité
Activer le son

La Ville de Saint-Hyacinthe a décroché l’un des trois prix d’excellence décernés par le Réseau pour son projet « Le Rendez-vous des papilles », qui en sera à sa 8e édition les 23, 24 et 25 septembre.

« C’est une belle reconnaissance que nous recevons-là », a commenté la directrice générale du Rendez-vous des papilles, Louise Lapointe, qui était à Sherbrooke jeudi dernier pour recevoir le prix. Le jury s’est fait très élogieux dans sa description du projet primé, projet auquel la Ville de Saint-Hyacinthe aura consacré cette année près de 100 000 $ en financement direct et en services. La MRC participe aussi financièrement à hauteur de 8 000 $.« Technopole agroalimentaire, Saint-Hyacinthe peut se targuer d’être le garde-manger du Québec avec, sur son territoire, toutes les ressources de la chaîne alimentaire. Il n’y manquait que Le rendez-vous des papilles, un événement festif qui met de l’avant la saine alimentation, l’agriculture de proximité, les produits et les achats locaux. L’événement regroupe l’ensemble des acteurs de l’agroalimentaire, de l’art et de la culture. Le Rendez-vous des papilles s’inscrit dans un créneau alimentaire éducatif et toutes les activités sont orientées vers l’acquisition de nouvelles connaissances pour tous les groupes d’âge », peut-on lire dans le communiqué du Réseau.Les membres du jury considèrent que la formule est facilement exportable. Ils ont en outre apprécié l’aspect inclusif du Rendez-vous des papilles puisque ses activités d’adressent à l’ensemble de la population.

MRC

Quant à la MRC des Maskoutains, elle a obtenu une Mention de mérite pour son projet « Relais rural », destiné à mieux faire connaître à la population des municipalités rurales les services offerts par les organismes communautaires basés à Saint-Hyacinthe, la ville-centre. « Ce projet a permis de faciliter le déploiement des activités des organismes communautaires par la disponibilité de points de services aux quatre coins de la MRC et surtout le rapprochement des ressources communautaires des populations visées », résument les membres du jury.Pour eux, il n’y a aucun doute que « Relais rural » répond à un grand besoin.« La MRC des Maskoutains est confrontée à un vieillissement de la population plus important que dans l’ensemble du Québec, un taux de décrochage scolaire préoccupant, un ralentissement démographique et un défi pour répondre, par le transport collectif, à l’accessibilité aux services », signalent-ils.Les prix et mentions accordés pour des projets qui améliorent la qualité de vie récompensent les villes et villages qui se sont fait remarquer par la participation des citoyens, la concertation entre les différents partenaires du projet ainsi que par le rôle actif joué par la municipalité.

image