30 septembre 2021
Réfection de la promenade Gérard-Côté
Saint-Hyacinthe mise sur un programme de subvention anti-inondation
Par: Sarah-Eve Charland

La Ville de Saint-Hyacinthe s’est engagée à une réfection complète de la promenade Gérard-Côté. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Saint-Hyacinthe compte sur un programme de subvention du gouvernement du Québec visant les infrastructures anti-inondation pour éponger une partie de la facture de la réfection de la promenade Gérard-Côté.

Publicité
Activer le son

En séance du conseil du 7 septembre, les élus ont accepté de déposer une demande d’aide financière en vertu du Programme de résilience et d’adaptation face aux inondations (PRAFI) du ministère des Affaires municipales.

« La Ville travaille d’arrache-pied à tenter d’obtenir du financement par rapport à ce projet-là. […] On est appuyé par la députée [de Saint-Hyacinthe] Chantal Soucy. À défaut d’avoir, pour l’heure, une enveloppe globale qui viendrait d’un quelconque programme, le ministère des Affaires municipales gère actuellement un programme de résilience et d’adaptation face aux inondations », explique le directeur général de la Ville de Saint-Hyacinthe, Louis Bilodeau.

Ce programme subventionne la construction de nouveaux ouvrages anti- inondation ou la restauration de ce type d’infrastructure. Selon le directeur général, la Ville avait mandaté une firme il y a quelques années pour évaluer le mur de la promenade. La firme n’a pas confirmé la nécessité de faire des travaux.

« Ce mur-là date d’à peu près 50 ans. On voit des dalles, des sections qui ont bougé et dans certains cas, des fissures. En même temps, il y a cette question qui se pose. Est-ce que ce serait à notre avantage, même si le mur a toujours fait le travail, de le rehausser? C’est ce qu’on veut regarder à travers le PRAFI. On va être accompagnée par le Ministère pour répondre à certaines interrogations. On verra à la fin si une enveloppe pourrait être remise à la Municipalité pour ce volet de la promenade Gérard-Coté », mentionne M. Bilodeau.

Le mur de protection a été construit en 1976, précise-t-il. Depuis, la Ville n’a pas constaté d’inondation dans ce secteur.

Le but est donc de réduire la partie des travaux de la promenade Gérard-Côté financée par la Ville de Saint-Hyacinthe. L’ensemble du projet est évalué à 33 M$. Le projet vise le réaménagement de la piste cyclable, d’un corridor piétonnier et d’un sentier nature en bordure de berge.

« C’est prévu dans le 33 M$. On pourrait aller chercher un ou des millions pour ce volet-là. C’est une façon d’aller chercher une partie du 33 M$. Le reste, on continue de travailler fort. On ne désespère pas. […] On a eu des communications avec le Ministère. Il y a des sommes disponibles. La question est de voir comment on peut s’insérer et qu’est-ce qu’on peut aller chercher. On nous invite à compléter une demande préliminaire », ajoute M. Bilodeau.

« Je vais me battre jusqu’au 12 novembre là-dessus », lance le maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil. Le 12 novembre est la date où son successeur sera assermenté.

image