14 octobre 2021
Saint-Hyacinthe reçoit 5 M$ pour sa place des spectacles
Par: Sarah-Eve Charland

La Ville de Saint-Hyacinthe pourra compter sur une subvention de 5 M$ pour sa place des spectacles. Photo gracieuseté

Le décret ministériel est tombé. Saint-Hyacinthe a bel et bien reçu 5 M$ du gouvernement du Québec afin d’aménager la place des spectacles. Les élus se réjouissent d’avoir réussi à obtenir cette somme puisque le projet ne correspondait à aucun programme de subvention.
Publicité
Activer le son

La députée de Saint-Hyacinthe, Chantal Soucy, a travaillé fort depuis des années pour obtenir une aide gouvernementale. Même que le maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil, affirme que la Ville n’aurait jamais pu avoir ce montant sans l’aide de la députée.

« J’ai beaucoup travaillé. J’ai négocié un montant à la hausse. Au début, on ne m’offrait pas nécessairement ce montant-là. Je suis vraiment très contente pour les citoyens. Ça va servir à payer la place des spectacles. Ça va offrir un espace de rassemblement aux citoyens. Je suis ravie », affirme-t-elle.

Mme Soucy souligne avoir négocié directement avec le premier ministre du Québec François Legault. Il y a deux semaines, LE COURRIER avait annoncé l’intention du conseil des ministres d’accorder une subvention de 5 M$ par décret. Le recours à des décrets permet d’agir rapidement en évitant une procédure complexe. En démarche depuis des années pour obtenir des subventions des différents paliers de gouvernement, la réfection de la promenade et l’aménagement de la place des spectacles ne cadraient dans aucun programme de subventions.

« Pour les programmes normés, il faut que le projet rentre dans les critères. C’est très rigide. Malheureusement, il n’y en avait pas du tout. Je connais tous les programmes. Je les ai tous passés un par un. C’était moins compliqué de passer par décret. On aurait pu aller chercher un petit montant au ministère de la Culture, mais ce n’était pas grand-chose; après ça, un petit montant pour la piste cyclable. C’est pour ça qu’on a poussé un peu plus loin afin d’obtenir une exception », poursuit Mme Soucy.

La Ville avait estimé le projet de réfection de la promenade Gérard-Côté et de la place des spectacles à 33 M$. Afin de faciliter les démarches auprès des instances gouvernementales, le projet a été scindé, ajoute le maire Claude Corbeil. « On a choisi de scinder le projet pour se donner une chance. Avec le 5 M$ et une partie de la Ville, on va au moins faire la place des spectacles. On va démarrer ça à partir de la bibliothèque et on va faire un bout », dit-il.

Le maire sortant ne perd pas espoir d’obtenir aussi une aide du gouvernement fédéral. « J’ai eu des discussions avec notre député [de Saint-Hyacinthe–Bagot] Simon-Pierre Savard-Tremblay à plusieurs reprises. Aux dernières nouvelles, le projet ne cadrait pas avec des programmes. Je souhaite qu’il y ait du développement à ce niveau-là parce qu’on a besoin de sous. Le provincial se commet. J’aimerais que le fédéral se commette également. »

En septembre, les membres du conseil municipal ont attribué le contrat concernant les services professionnels en architecture et en ingénierie pour l’aménagement de la place des spectacles et de la promenade Gérard-Côté. La société Daoust Lestage a obtenu le contrat à la hauteur de 1 426 135,25 $, taxes incluses.

image