31 mai 2012
Grands Prix du tourisme québécois
Saint-Hyacinthe sauve l’honneur de la Montérégie
Par: Le Courrier
Louis Martel, directeur général Bell Marchés Affaires, remet le prix « Argent » de la catégorie <em>Hébergement de 40 à 199 unités</em> à Kristopher Wekarchuk, directeur général du Holiday Inn Express & Suites de Saint-Hyacinthe.

Louis Martel, directeur général Bell Marchés Affaires, remet le prix « Argent » de la catégorie Hébergement de 40 à 199 unités à Kristopher Wekarchuk, directeur général du Holiday Inn Express & Suites de Saint-Hyacinthe.

Le Holiday Inn Express & Suites de Saint-Hyacinthe a été le seul récipiendaire de la Montérégie lors des 26 e Grands Prix du tourisme québécois présentés au Centre de foires de Sherbrooke le 28 mai.

L’hôtel a remporté le prix « Argent » de la catégorie Hébergement de 40 à 199 unités.

Au total, sept finalistes régionaux, dont cinq provenant de Saint-Hyacinthe, étaient en lice pour recevoir un des 54 prix divisés en 18 catégories.Tourisme Montérégie s’est montré déçu de cette performance de la région aux Grands Prix du tourisme québécois. On tient toutefois à féliciter le Holiday Inn Express & Suites de Saint-Hyacinthe. « Ils méritent amplement leur prix et nous sommes très heureux qu’ils se soient distingués lors du gala », affirme François Trépanier du service des communications de Tourisme Montérégie.Il fait également remarquer que le concours a été moins populaire cette année en Montérégie. Du fait, si l’on fait la comparaison avec la région des Cantons-de-l’Est, celle-ci est sortie grande gagnante de la soirée avec douze prix remportés, alors que la Montérégie ne comptait que sept finalistes en compétition. « Nous n’avons pas eu autant de candidatures cette année dans la région. Il y a même certaines catégories où personne n’a déposé de candidature. »François Trépanier explique cette situation par les commentaires recueillis auprès des attraits touristiques de la Montérégie. Le thème de cette année, l’innovation, ne correspondait pas à leur réalité. « On s’est fait dire que ça allait très bien au sein des entreprises touristiques, mais qu’elles n’avaient pas nécessairement innové au cours de l’année. S’il avait été question d’un gala pour l’excellence, nous aurions reçu beaucoup plus de candidatures », assure-t-il.Malgré qu’un seul prix ait été remporté par une entreprise maskoutaine lors des Grands Prix du tourisme québécois, le tourisme se porte bien à Saint-Hyacinthe, spécialement du côté de l’agrotourisme. La ville représentait d’ailleurs en majorité la Montérégie lors de ce gala national, « ce qui montre que les entreprises vont très bien à Saint-Hyacinthe ». Le Centre des arts Juliette-Lassonde, Chinook Aventure, l’Expo de Saint-Hyacinthe et Yannick Lavaud de Vatel Québec étaient les autres finalistes maskoutains lors du gala. Ils sont tous repartis de cette soirée les mains vides.

image