18 octobre 2012
Villes entrepreneuriales canadiennes
Saint-Hyacinthe se classe 12 e !
Par: Le Courrier

Dans le cadre de l’édition 2012 de l’étude « Des collectivités en plein essor » produite par la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI), la Ville de Saint-Hyacinthe s’est classée 12 e au Canada pour son esprit entrepreneurial.

Publicité
Activer le son

« Saint-Hyacinthe est une ville réputée pour son climat d’affaires favorable à l’implantation des entreprises sur son territoire. S’étant classée 19 e au Canada l’an passé, Saint-Hyacinthe mérite de voir ses efforts reconnus, car il s’agit d’une belle avancée pour cette ville qui a à coeur l’entrepreneuriat », a affirmé Martine Hébert, vice-présidente, Québec.

La FCEI salue les efforts faits par la ville pour maintenir un fort développement économique et un soutien aux PME, créatrices d’emplois en Montérégie. De plus, Saint-Hyacinthe se classe dans le top 10 des villes canadiennes de taille moyenne les plus dynamiques. Ces villes se sont démarquées par la concentration d’entrepreneurs qu’on y retrouve, par des taux élevés de démarrage d’entreprises, un niveau d’optimisme et de réussite élevé ainsi que des politiques fiscales et réglementaires favorables aux entreprises. « La FCEI se réjouit de constater que des villes québécoises comme Saint-Hyacinthe se retrouvent en tête de ce classement grâce à leurs actions structurantes pour soutenir les entrepreneurs de leurs communautés respectives », a indiqué Mme Hébert. Le classement des 103 villes les plus dynamiques en matière d’entrepreneuriat est effectué en combinant plusieurs données, dont une douzaine d’indicateurs basés notamment sur des résultats de sondages auprès des membres de la FCEI.Parmi les autres villes québécoises s’étant classées dans le top 25 des villes entrepreneuriales canadiennes, on retrouve Saint-Georges (11 e ), Victoriaville (15 e ), Québec (17 e ), Alma (18 e ), Shawinigan (19 e ), Drummondville (20 e ), Val-d’Or (21 e ), Saguenay (22 e ) et Rivière-du-loup (25 e ). L’étude « Des collectivités en plein essor » est disponible sur le site Web de la FCEI, au fcei.ca. En qualité de plus important groupement de petites et moyennes entreprises au Canada, la FCEI regroupe plus de 109 000 membres au pays, dont 24 000 au Québec, oeuvrant dans tous les secteurs. Elle est non partisane et son financement provient uniquement de l’adhésion de ses membres. Elle procure aux dirigeants de PME une voix forte et convaincante à tous les ordres de gouvernement et contribue à l’essor économique (www.fcei.ca). -30-

image