13 juin 2019
Saison touristique 2019-2020
Saint-Hyacinthe Technopole dévoile ses outils promotionnels
Par: Jean-Luc Lorry

Sur la photo, dans l’ordre habituel, Francine Morin, préfet de la MRC des Maskoutains; Nicole Dion Audette, mairesse suppléante de Saint-Hyacinthe; Nancy Lambert, directrice tourisme et congrès de Saint-Hyacinthe Technopole; et Sylvie Goudreault, directrice générale du Jardin Daniel A. Séguin. Photo François Larivière | Le Courrier ©

À l’approche de la période estivale, Saint-Hyacinthe Technopole, une corporation privée dédiée au développement économique de la Ville, a présenté dernièrement ses nouveaux outils promotionnels dans le cadre du lancement de la saison touristique 2019-2020.

publicité

Cette année, Saint-Hyacinthe Technopole avait choisi le Jardin Daniel A. Séguin pour y dévoiler les différents supports imprimés et électroniques mis à la disposition des visiteurs.

« Ce jardin demeure un trésor méconnu de Saint-Hyacinthe. Il faut venir y découvrir les différents jardins-écoles aménagés par les élèves de l’Institut de technologie agroalimentaire », a indiqué Nancy Lambert, directrice tourisme et congrès de Saint-Hyacinthe Technopole.

Selon des données obtenues auprès de Statistiques Canada, la grande région de Saint-Hyacinthe a reçu 1,1 million de visiteurs en 2018 (demeurant à plus de 40 kilomètres de Saint-Hyacinthe).

Le papier demeure un support apprécié par les visiteurs puisque Saint-Hyacinthe Technopole a doublé cette année le tirage de la carte touristique en imprimant 13 000 copies. Quant au Guide touristique de la grande région de Saint-Hyacinthe, le nombre de copies demeure à 40 000.

Le guide touristique offre une large panoplie d’idées comme les sorties culturelles, les saveurs d’ici, les escapades en famille ainsi que les endroits où loger et se restaurer. On y propose des expériences culinaires comme goûter du wapiti dans un pâté chinois réinventé ou savourer des macarons dans une boutique de thé.

On a voulu aussi démontrer que la région propose des activités durant les quatre saisons. Ainsi, on suggère de fêter l’Halloween à Chouette à voir! à Saint-Jude le 27 octobre ou découvrir le monde magique de Noël à Saint-Liboire au mois de décembre.

« Dans notre guide, nous voulons piquer la curiosité et surprendre. Nous invitons également le visiteur à se rendre sur le site Web de Tourisme Saint-Hyacinthe », souligne Nancy Lambert.

Nouveautés

Ce lancement de la saison touristique a permis d’annoncer quelques nouveautés.

Un marché de Noël verra le jour au Marché public les 14 et 15 décembre. Nancy Lambert a rappelé le spectacle country d’envergure qui aura lieu le 21 juillet dans le cadre de l’Expo de Saint-Hyacinthe. Une fête du nautisme se tiendra les 6 et 7 juillet au Centre aquatique de Saint-Hyacinthe.

Lors du lancement, le président de Saint-Hyacinthe Technopole, Bernard Forget, a souligné la bonne santé de l’économie touristique à Saint-Hyacinthe.

« Au cours des dernières années, Saint-Hyacinthe Technopole a démontré sa ferme intention de redonner sa vigueur à notre industrie touristique locale afin de permettre à la région maskoutaine de recueillir la juste part des retombées économiques que son potentiel touristique est en mesure de lui procurer », a mentionné Bernard Forget.

Celui-ci a rappelé que le secteur touristique avait généré des retombées économiques directes évaluées à plus de 46 M$.

image