1 juin 2017
Saint-Hyacinthe Technopole sonde le secteur commercial
Par: Jean-Luc Lorry
Claude Rainville, directeur du développement commercial de Saint-Hyacinthe Technopole.  Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Claude Rainville, directeur du développement commercial de Saint-Hyacinthe Technopole. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Saint-Hyacinthe Technopole, un organisme dédié au développement économique, a présenté dernièrement le bilan d’un coup de sonde effectué en mars auprès du commerce de détail maskoutain.

Publicité
Activer le son

Cette démarche fut menée en partenariat avec la Société de développement commercial centre-ville (SDC) et les Galeries St-Hyacinthe.

L’équipe de conseillers de Saint-Hyacinthe Technopole a visité 145 commerces sur un total de 1047 implantés sur le territoire de la Ville de Saint-Hyacinthe. 

« Une trentaine d’indicateurs ont été sondés et analysés à la suite de nos visites. Cela nous a permis d’établir l’état de notre noyau commercial et surtout, de faire plusieurs constats », a indiqué Claude Rainville, directeur du développement commercial de Saint-Hyacinthe Technopole.

Difficulté du recrutement

Ces visites commerciales ont permis d’identifier un certain nombre de défis. La gestion des ressources humaines en représente un pour la majorité des commerces sondés. Les questions liées au recrutement de la main-d’œuvre demeurent au cœur des préoccupations de plusieurs commerçants. 

Selon les données compilées par Saint-Hyacinthe Technopole, 44 % des répondants éprouvent des problèmes de recrutement et 30 % souhaitent être mis en relation avec un organisme spécialisé en employabilité.

Pourtant, la volonté des marchands à recruter de nouveaux employés est bien présente. En 2017, plus du quart des entreprises consultées par Saint-Hyacinthe Technopole comptent embaucher du personnel.

Évolution des ventes

Au chapitre de l’évolution des ventes, 56 % des répondants ont connu une croissance de leurs revenus en 2016. De ce chiffre, 38 % ont noté une forte augmentation de leur chiffre d’affaires. 

Parmi les principaux commentaires recueillis sur ce sujet, on note « l’importance d’améliorer l’offre de stationnement au centre-ville » et « d’assurer un développement harmonieux » de ce secteur de la municipalité.

Indice de confiance variable

L’indice de confiance sur la situation économique en 2016 permet d’observer des variations importantes entre les répondants du centre-ville et ceux du pôle autoroutier (secteur nord).

Alors que 38 % des commerçants interrogés du pôle autoroutier considèrent que la situation économique s’est améliorée, 24 % des répondants du centre-ville estiment qu’elle s’est plutôt détériorée.

L’ouverture cet automne du centre de congrès et le projet de rénovation du Marché public sont deux chantiers qui devraient permettre d’améliorer la situation économique de Saint-Hyacinthe.

Saint-Hyacinthe Technopole précise dans son communiqué que « 63 % des répondants croient que l’ouverture du centre des congrès aura un impact positif sur leur chiffre d’affaires. Cet optimisme atteint 84 % chez les commerçants du secteur nord de la Ville ».

image