28 juin 2018
Liens intergénérationnels et patrimoine
Saint-Jude fait parler son monde
Par: Benoît Lapierre
Le documentaire « Mémoires rochvilloises, un patrimoine à préserver ! » a été présenté en grande première le 23 mai au centre communautaire de Saint-Jude.

Le documentaire « Mémoires rochvilloises, un patrimoine à préserver ! » a été présenté en grande première le 23 mai au centre communautaire de Saint-Jude.

L’enregistrement de dizaines de rencontres entre jeunes et « anciens » du village de Saint-Jude a mené à la production d’un documentaire de deux heures qui illustre à la fois la richesse du patrimoine humain de l’agglomération et l’importance des liens qui s’y tissent entre les générations.

Le documentaire Mémoires rochvilloises : un patrimoine à préserver! a été présenté sur grand écran le 23 mai au centre communautaire devant une centaine de personnes, dont bon nombre de Rochvilloises et de Rochvillois.

« Ce projet, c’est une idée de notre directrice générale, Nancy Carvalho. Ça cadre bien avec notre rôle de “municipalité ami des aînés” et avec ce qui est ressorti de notre projet “Rêver Saint-Jude”. Je crois que ça va inspirer plusieurs municipalités », a commenté le maire de la municipalité, Yves de Bellefeuille. 

Au cours de l’année 2017, une trentaine de résidents âgés de Saint-Jude avaient été invités à fouiller dans leurs souvenirs pour répondre aux questions des jeunes intervieweurs, des moments précieux qui ont été captés par les réalisateurs, Daniel Breton et Mathieu Robineau, avec la collaboration d’un narrateur, Christian Vanasse. Le film est ponctué de plans extérieurs qui mettent aussi en vedette le patrimoine bâti du village et son cachet exceptionnel. Le maire de Bellefeuille a souligné que, depuis le tournage, deux décès sont survenus parmi les participants, maintenant immortalisés par leurs témoignages dans le documentaire. 

Le projet a été réalisé avec la collaboration de la Maison des Jeunes des Quatre-Vents et du Comité du patrimoine de Saint-Jude, lequel a pu obtenir du financement par le biais du programme fédéral Nouveaux horizons pour les aînés et d’un programme du ministère de la Sécurité publique du Québec.

Avec son documentaire, la municipalité de Saint-Jude s’est retrouvée parmi les finalistes d’un concours institué par l’organisme Intergénérations Québec dans le cadre de la toute première Semaine québécoise intergénérationnelle, qui s’est déroulée du 20 au 26 mai. C’est un documentaire réalisé par une communauté autochtone qui a reçu le premier prix, mais le maire de Bellefeuille n’est pas moins extrêmement fier de ce qui a été accompli dans son propre village. 

image