5 avril 2018
Saint-Marcel-de-Richelieu : boom de la richesse foncière 
Par: Benoit Lapierre

À Saint-Marcel-de-Richelieu, le budget 2018 atteint 1 352 339 $, soit une majoration de 246 725 $ par rapport aux prévisions budgétaires 2017 (1 105 614 $). 

Publicité
Activer le son

L’entrée en vigueur d’un nouveau rôle triennal d’évaluation a incité le conseil à effectuer des ajustements, les valeurs imposables étant passées de 106 190 200 $ à 152 955 600 $, en hausse de 46,7 M$ (44 %). La valeur des immeubles agricoles a bondi de 56 %, comparativement à 6 % pour le parc résidentiel, et c’est ce qui explique la forte augmentation du rôle. 

Le taux de la taxe foncière générale a donc été abaissé de 71 cents à 69 cents par tranche de 100 $ d’évaluation et celui de la taxe foncière agricole, de 61 cents à 59 cents. Le taux de la taxe spéciale sur le réseau d’égout demeure de 1,416 cent des 100 $, le tarif pour la gestion des matières résiduelles grimpe de 145 $ à 148 $ par porte, tandis que le tarif de base sur l’eau potable reste fixé à 75 $ pour les 100 premiers m3 et passe de 57 cents à 58 cents par m3 supplémentaire. 

Dans le secteur desservi en égout, les compensations 2018 sont les mêmes qu’en 2017 :269,69 $ par unité de branchement, 117,39 $ par unité de logement, 58,69 $ par point de service à même le logement et une taxe spéciale de 3,6936 $ le mètre linéaire d’étendue en front des immeubles imposables. 

Le programme triennal d’immobilisations prévoit des dépenses de 275 375 $ en 2018, dont 100 000 $ en travaux de voirie et 156 000 $ dans des remplacements de ponceaux. B.L.

image