29 avril 2021
Saint-Pie achète sa caisse Desjardins
Par: Martin Bourassa

La bibliothèque municipale et le centre de services Desjardins cohabiteront à Saint-Pie. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

La Municipalité de Saint-Pie vient de faire l’acquisition du centre de services Saint-Pie de la Caisse Desjardins de la Région de Saint-Hyacinthe. En plus d’y loger les services de cette institution financière, elle compte y installer la bibliothèque municipale.

Publicité
Activer le son

Cette transaction au montant de 650 000 $ a été officialisée à la séance du conseil municipal du 6 avril. Elle faisait suite à une négociation entre les parties qui s’est étirée sur quelques mois, notamment pour établir le juste prix à la suite d’une inspection de l’immeuble.

Cette dernière avait mis en lumière quelques lacunes, notamment au niveau du parement de maçonnerie et du drain français. Un terrain d’entente a été trouvé, ce qui a permis aux élus d’entériner l’acquisition de l’immeuble de façon unanime à leur dernière réunion.

Dans les faits, la Municipalité affectera un montant de 32 000 $ aux travaux de remise en état de l’immeuble. Desjardins y injectera pour sa part une somme identique, en plus de voir à la réfection complète de la toiture.

La Ville de Saint-Pie a tenu à préciser que cette transaction ne remet pas en question la prestation de services actuelle offerte aux membres saint-piens de la Caisse Desjardins de la Région de Saint-Hyacinthe. On souligne que Desjardins louera l’espace dont elle a réellement besoin afin de poursuivre sa prestation de services.

Le bail locatif rapportera des revenus de 182 000 $ à la Municipalité sur une période de cinq ans. Il est assorti de deux options de renouvellement de cinq ans chacune.

Tout compte fait, la Municipalité estime son engagement financier à 435 000 $, ce qui représente une dépense d’environ 87 500 $ par année sur cinq ans.

« La vente de l’immeuble permettra à la Caisse de ne plus avoir à en assumer la gestion. Il s’agit d’une solution intéressante pour celle-ci puisque le temps qui ne sera plus affecté à la gestion de l’immeuble pourra être investi à d’autres tâches, dont le service aux membres, la raison d’être de la Caisse », peut-on lire dans le communiqué confirmant l’acquisition du bâtiment situé au 65, avenue Saint-François.

« Nous sommes assurés que cette transaction immobilière aura des retombées positives pour les parties concernées, surtout pour les résidents de Saint-Pie. Cet achat permettra à la Ville d’avoir accès à un bâtiment de qualité afin d’y aménager la bibliothèque municipale. La Caisse Desjardins de la Région de Saint-Hyacinthe confirme également son ouverture à collaborer de façon proactive à la mise sur pied d’un projet porteur dans les locaux acquis par la Ville », assurent les porte-parole de Saint-Pie et de Desjardins.

Les projections préliminaires indiquent que la relocalisation de la bibliothèque actuelle, qui se trouve dans des locaux loués de la rue Notre-Dame, pourrait nécessiter un investissement d’environ 500 000 $. Ces travaux ne sont pas prévus avant l’année 2022.

Une formule commune

La cohabitation entre les services municipaux et ceux de Desjardins dans des locaux occupés par l’institution financière est devenue monnaie courante dans les plus petits milieux ces dernières années. Dans la région maskoutaine, un rapprochement identique à celui de Saint-Pie s’est entre autres déroulé à Saint-Liboire ces derniers mois.

Rappelons que là-bas, la Municipalité a déboursé 455 000 $ pour mettre la main sur les locaux du centre de services local à l’automne 2019, en vertu d’un bail de cinq ans qui devait rapporter 180 000 $. Il pourra être renouvelé à l’échéance pour une autre période de cinq ans.

La Municipalité prévoit y reloger l’hôtel de ville d’ici la fin de la présente année.

image