17 janvier 2013
Sobeys achète le terrain de l'Intermarché
Saint-Pie aura son épicerie en 2013
Par: Le Courrier
L'incendie du 23 mars 2012 ne sera bientôt plus qu'un mauvais souvenir à Saint-Pie.

L'incendie du 23 mars 2012 ne sera bientôt plus qu'un mauvais souvenir à Saint-Pie.

La nouvelle année est à peine amorcée que déjà, elle apporte une excellente nouvelle aux résidents de Saint-Pie, eux qui sont privés d’épicerie depuis l’incendie qui a complètement détruit l’Intermarché le 23 mars 2012.

publicité

Un nouveau marché d’alimentation sera bientôt mis en chantier sur l’emplacement de l’ancien, a confirmé au COURRIER l’ancienne propriétaire de l’Intermarché, Collette Gagnon.

« J’ai vendu mon terrain juste avant Noël et on me dit qu’il y aura un Tradition à Saint-Pie en 2013 », a-t-elle annoncé lorsque jointe au téléphone à sa résidence de Granby.Elle a donc cédé à la compagnie Sobeys (IGA) son terrain du 131, avenue Sainte-Cécile. Sobeys regroupe sous la bannière Tradition des marchés de proximité de plus petite taille que ses supermarchés IGA. Mme Gagnon avait mis en vente le terrain de l’Intermarché à la fin de l’été dernier parce qu’elle n’avait pas l’intention de reconstruire son épicerie. À 77 ans, elle ne sentait pas la force de tout recommencer. « J’ai reçu des propositions pour toutes sortes de commerces; le promoteur qui veut construire 50 condos juste à côté m’a aussi approchée. Mais je tenais à ce que ce soit une épicerie qui occupe le site et j’ai attendu des offres pour ça. La chaîne Métro s’est montrée elle aussi très intéressée au terrain pour un marché Richelieu, mais finalement, ils ne me sont pas revenus et j’ai vendu à Sobeys. Pour moi, ça clôt le dossier définitivement. Maintenant, je vais pouvoir profiter d’une bonne retraite », a-t-elle confié au COURRIER.La nouvelle de l’arrivée de Sobeys dans le dossier du marché d’alimentation a réjoui le maire de Saint-Pie, Pierre St-Onge. « Je suis bien content. Ça veut dire qu’on recevra bientôt une demande pour un permis de construction. Le plus vite on aura une épicerie à Saint-Pie, le mieux ce sera », a-t-il commenté.Chez Sobeys, on se fait pour l’instant très discret au sujet du projet de Saint-Pie. « Il y a des opportunités d’affaires à Saint-Pie, il y a des besoins dans ce secteur-là, mais je ne peux encore rien vous confirmer à 100 %. C’est trop tôt », a indiqué Anne-Hélène Lavoie, du service des communication de Sobeys Québec.

image