10 janvier 2013
Nouvel hôtel de ville
Saint-Pie met son projet en veilleuse
Par: Le Courrier

Au lieu de dépenser 25 000 $ dans la tenue d’un référendum au résultat très incertain, le conseil municipal de la Ville de Saint-Pie a décidé de mettre sur la glace son projet de construction d’un hôtel de ville et d’une bibliothèque.

Estimé à 4,7 millions $, ce projet, qui inclut l’agrandissement du garage municipal à même l’hôtel de ville actuel, avait été stoppé au terme de la consultation du 21 novembre sur le projet de règlement d’emprunt – la procédure d’enregistrement du règlement – devant couvrir l’ensemble des dépenses.

Alors qu’il fallait au moins 282 signatures d’électeurs pour forcer la Ville à organiser un référendum sur l’emprunt de 4,7 millions $, ce sont finalement 982 citoyens qui se sont déplacés pour signer le registre ce jour-là.Pour financer ce projet, la Ville a présenté au gouvernement du Québec une demande de subvention d’un peu plus de 3 millions $ dans le cadre du Programme d’infrastructures Québec-municipalités et de son volet réservé des projets à incidences régionales ou urbaines. Il avait également été bien expliqué aux citoyens que la Ville n’irait pas de l’avant avant d’avoir obtenu cette subvention, mais cette promesse n’a pas suffi pour que le projet d’emprunt franchisse l’étape de l’enregistrement après son adoption par le conseil municipal le 7 novembre. Il faut dire que des citoyens avaient cabalé en ville pour que le plus de gens possible se manifestent le jour du registre.Comme la Ville n’a reçu à ce jour aucune nouvelle de Québec concernant la subvention attendue, le conseil municipal a pris la décision d’annuler la procédure devant mener à l’entrée en vigueur du règlement d’emprunt.« Par contre, dans l’éventualité où la Ville obtiendrait confirmation de l’aide financière demandée au gouvernement pour ledit projet, celui-ci serait présenté aux citoyens et à nouveau soumis via une nouvelle procédure réglementaire », précise la résolution qui a été adoptée le 5 décembre pour signifier le retrait du projet d’emprunt.

image