21 mars 2013
Projet de 1,9 M$
Sainte-Hélène-de-Bagot inaugure son centre communautaire
Par: Alain Bérubé
Le centre communautaire de Sainte-Héléne-de-Bagot, en opération depuis quelques semaines, a nécessité un investissement total de 1,9 M$.

Le centre communautaire de Sainte-Héléne-de-Bagot, en opération depuis quelques semaines, a nécessité un investissement total de 1,9 M$.

Après 20 ans d’attente, les résidants de Sainte-Hélène-de-Bagot peuvent enfin bénéficier d’un centre communautaire. Ce projet, qui a nécessité un investissement total de 1,9 M$, permet de proposer plusieurs activités sous un même toit en plus de régler les problèmes d’espaces de l’école primaire Plein-Soleil.

Publicité
Activer le son

Le maire Yves Petit souligne que la municipalité a intensifié ses efforts, depuis cinq ans, afin que le centre communautaire – annexé directement à l’école – voit enfin le jour.

« Ça répond à un réel besoin, car notre développement résidentiel croît à un rythme accéléré. Avec l’arrivée de nombreuses jeunes familles, le conseil municipal s’est engagé à leur proposer de nouveaux services. On améliore ainsi la qualité de vie pour tous les citoyens », a confié le maire.M. Petit fait valoir que la réalisation du centre communautaire s’inscrit dans le courant amorcé par l’instauration d’un nouveau parc, de la patinoire multifonctionnelle et de nouveaux terrains sportifs. Trois surfaces de jeux intérieures s’ajoutent donc à l’offre actuelle, en plus d’une cuisine moderne et d’une salle multifonctionnelle. « Les gens ont maintenant du choix et n’ont plus d’excuses. C’est devenu facile de bouger et de faire des activités à Sainte-Hélène! », s’exclame-t-il.Jézabelle Legendre, directrice des loisirs pour la municipalité, mentionne que depuis son ouverture en décembre, le centre communautaire jouit d’une grande popularité. Les locaux sont déjà utilisés, entre autres, par la FADOQ, l’école et la Ronde Enfantine. « Les citoyens se sont rapidement appropriés le centre communautaire. De plus, un partenariat avec Saint-Hugues et Saint-Simon permettra aux résidants de ces municipalités de profiter également des installations », indique-t-elle. Le conseiller municipal André Lévesque parle d’un projet rassembleur.« Il a fallu beaucoup de patience, mais on y est arrivé. Et tous les conseillers ont travaillé dans la même direction », dit-il.Plusieurs partenaires se sont associés à la construction du centre communautaire, pour une somme totale de 242 000 $. La Commission scolaire de Saint-Hyacinthe a cédé le terrain à la municipalité pour la somme symbolique de 1 $. « Le budget initial a été respecté. Et aucune hausse de taxes n’a été nécessaire », fait remarquer le maire Petit avec fierté.

image