5 décembre 2013
Sainte-Hélène-de-Bagot veut son CPE
Par: Alain Bérubé
Suzanne-Solange Marier, directrice générale du CPE Les Amis Gators et Yves Petit, maire de Sainte-Hélène-de-Bagot, espèrent que cette municipalité sera dotée d'un Centre de la petite enfance dès 2014.

Suzanne-Solange Marier, directrice générale du CPE Les Amis Gators et Yves Petit, maire de Sainte-Hélène-de-Bagot, espèrent que cette municipalité sera dotée d'un Centre de la petite enfance dès 2014.

Après avoir vu le ministère de la Famille et des Aînés refuser son projet de Centre de la petite enfance (CPE) l’an dernier, la municipalité de Sainte-Hélène-de-Bagot revient à la charge. « C’est un dossier prioritaire pour nous », résume le maire Yves Petit.

« Le nombre de familles avec de jeunes enfants est en hausse. Notre population totale est de 1 713 personnes, contre 1 575 en 2010. Il faut donc agir au plus vite », soutient M. Petit.

Le CPE Les Amis Gators, qui gère les services de garde familial en périphérie dans les municipalités autour de Saint-Hyacinthe, soutient également que l’ajout d’un tel centre à Sainte-Hélène-de-Bagot est une réelle nécessité.« Actuellement, les familles doivent faire appel aux CPE de Saint-Liboire, Saint-Hugues et Sainte-Rosalie. Il y a également des garderies en milieu familial à Sainte-Hélène et les environs, mais ça ne comble pas tous les besoins. Pour bien des parents, la distance cause des désagréments d’ordre logistique », explique la directrice générale Suzanne-Solange Marier.En plus d’une pétition lancée en début d’année, la municipalité et le CPE Les Amis Gators multiplient les démarches afin de faire entendre leur voix. « On aimerait idéalement obtenir 80 places à Sainte-Hélène, mais en obtenir au moins 60 serait un bon début. Ce serait dans un établissement neuf, bâti par la municipalité. Le conseil municipal appuie le projet à l’unanimité. Nous attendons une réponse du Ministère vers novembre et si c’est positif, les travaux de construction pourraient débuter assez rapidement, pour une ouverture en 2014 », clame M. Petit.Le CPE Les Amis Gators, dont le siège social est situé à Saint-Hyacinthe, prévoit même un déménagement de ses bureaux à Sainte-Hélène-de-Bagot.« Un regroupement de nos ressources administratives représenterait des économies appréciables pour le gouvernement », fait observer Mme Marier.Le maire Petit espère que le député de Johnson, Yves-François Blanchet, interviendra positiivement dans ce projet.« De notre côté, on n’abandonnera pas la lutte. C’est trop important pour le développement de notre belle communauté, ainsi que la qualité de vie », conclut-il.

image