22 novembre 2012
Sécurité incendie
Sainte-Marie-Madeleine lorgne vers Saint-Hyacinthe
Par: Le Courrier

Bien qu’elle soit toujours partenaire du Village de Sainte-Madeleine en matière de protection contre l’incendie, la Paroisse de Sainte-Marie-Madeleine est tentée de se tourner vers la Ville de Saint-Hyacinthe pour combler ses besoins en ce domaine.

publicité

La Paroisse a tout récemment informé le Village qu’elle avait entrepris des négociations avec Saint-Hyacinthe à ce sujet et qu’elle n’avait pas l’intention de renouveler leur entente commune sur le service des incendies, laquelle prendra fin en septembre 2013.

Le maire de la Paroisse, Simon Lacombe, a expliqué que dans le contexte de l’entrée en vigueur du schéma de couverture de risques de la MRC Les Maskoutains et du resserrement des normes, un accord avec Saint-Hyacinthe devenait une avenue très intéressante. « Nous, on louerait la caserne à Saint-Hyacinthe et on assumerait 4 % du coût du service des incendies de la Ville. Saint-Hyacinthe intégrerait nos pompiers et s’occuperait de tout. À moyen terme, ce serait une bonne économie », a-t-il commenté.Étant donné la position adoptée par la Paroisse dans le dossier, le Village a décidé lui aussi d’entreprendre des discussions avec Saint-Hyacinthe. Mais le maire démissionnaire de Sainte-Madeleine, Alain Paradis, assurait la semaine dernière qu’une entente de desserte avec Saint-Hyacinthe n’était pas assurée. « Nous on a mis un frein à ça. On étudie aussi la possibilité de reprendre le service incendie à 100 %, comme on pourrait aussi conclure une entente avec Mont-Saint-Hilaire. Le village n’est pas très grand : il couvre à peine 5,4 km2. Il n’y a aucun service d’incendie qui peut intervenir aussi rapidement que nous. Nous avons aussi des ententes d’entraide mutuelle avec Saint-Damase, Saint-Jean-Baptiste, Mont-Saint-Hilaire et Saint-Hyacinthe », a-t-il expliqué.Même si M. Paradis estime qu’il n’y a pas le feu dans ce dossier, le Village devait participer cette semaine à une rencontre avec des représentants de Saint-Hyacinthe et de Sainte-Marie-Madeleine pour discuter d’avenir. Étant donné les circonstances, il n’y a évidemment pas participé.

image