17 janvier 2019
Salon de Détroit : un peu morose
Par: Marc Bouchard

Subaru WRX STI S209

Infiniti QX Inspiration

Toyota Supra

Ford Mustang Shelby GT500

VW Passat

RAM Super Duty | Photos Marc Bouchard

Les premiers mois de la nouvelle année sont, depuis près de 100 ans, occupés par le Salon international de l’auto de Détroit. Pour les amateurs de voiture, et pour les journalistes automobiles, c’est souvent l’occasion de découvrir les nouveautés et les grandes tendances de l’industrie. L’année 2019 marque cependant un tournant pour ce salon populaire puisque, à compter de l’an prochain, il sera déménagé en juin.

publicité

Difficile de dire si cette perspective de déplacement dans l’année est à l’origine du manque d’enthousiasme de plusieurs manufacturiers à l’égard du salon cette année, mais il faut bien avouer qu’il n’avait pas le lustre des années passées, ni même le contenu puisque la quasi-totalité des constructeurs de véhicules de luxe était absente.

Malgré tout, le salon de Détroit a permis de découvrir quelques modèles qui marqueront le marché au cours des prochains mois.

Subaru WRX STI S209

Depuis longtemps, les enthousiastes réclamaient un peu plus de puissance dans leur voiture. Chose faite : en utilisant un nouveau turbo, on a réussi à monter la puissance de la WRX STI jusqu’à 341 chevaux. Pour le reste, on a amélioré les freins et beaucoup de technique, mais le modèle demeure semblable.

Nissan IMS

Prototype électrique au design profilé, le Nissan IMS laisse présager ce que sera le prochain langage de design de la compagnie. On a bien sûr préservé quelques éléments, comme la calandre en forme de V, mais l’absence de composantes mécaniques permet une plus grande liberté de style, notamment dans un habitacle fortement épuré. En prime, la motorisation du prototype lui permet une autonomie de plus de 600 kilomètres, armée de ses 483 chevaux et de son rouage intégral, gracieuseté de ses deux moteurs électriques.

Infiniti QX Inspiration

Deuxième prototype, et un des deux seuls véhicules électriques présentés au Salon de Détroit, le QX Inspiration est davantage un exercice de style : le designer canadien d’adoption Karim Habib a créé un utilitaire sport aux lignes évoluées et à l’habitacle stylé. Mais s’il n’est pas question de commercialiser le véhicule, la plate-forme sur laquelle il repose servira de base aux prochains véhicules électriques de la marque.

Cadillac XT6

Petite entorse puisque c’est au cours d’une cérémonie hors des murs du salon que Cadillac a dévoilé son grand utilitaire sept passagers, le XT6. Il fait appel à un V6 de 3,6 litres à injection directe de 310 chevaux, marié à une boîte automatique à neuf rapports, et se glisse un peu en dessous du grand Escalade.

Toyota Supra

On l’attendait depuis dix ans et on a vu le prototype sous toutes sortes d’appellations au cours des grands salons, mais on a finalement vu la véritable Toyota Supra, la sportive voiture munie d’un moteur 6 cylindres en ligne et de ses 335 chevaux. Elle sera même présentée aux amateurs québécois puisqu’elle fera partie de l’exposition au Salon de l’auto de Montréal.

Ford Mustang Shelby GT500

Ici, on parle de muscles, de vrais. Plus de 700 chevaux s’abritent sous le capot de la Mustang de rue la plus puissante jamais produite. Le style est résolument méchant, l’allure aérodynamique évidente, mais ce qui surprend, c’est l’absence de boîte manuelle. On lui a plutôt préféré une automatique 7 vitesses à double embrayage que le constructeur affirme plus rapide que la manuelle.

VW Passat

Juste avant d’annoncer qu’il agrandira son usine du Tennessee pour y construire des autos électriques, et qu’il s’associera à Ford pour la construction de certains véhicules, le président de VW a levé le voile sur une nouvelle Passat. Ne cherchez pas les changements mécaniques, il n’y en a pas. La nouvelle silhouette, elle, est cependant beaucoup plus réussie!

RAM Super Duty

RAM a profité du Salon de Détroit pour sortir ses gros bras : le RAM 3500 Super Duty et le RAM 2500 Power Wagon renouvelé. Imaginez, le plus puissant des camions du marché reçoit un moteur qui développe 1000 livres-pied de couple et est capable de remorquer jusqu’à 35 000 livres!

Ce n’était pas la plus grande cuvée du Salon de l’auto de Détroit. Mais il faut bien avouer que les amateurs ont quand même été servis.

image