5 décembre 2019
Il livrera un premier combat chez les professionnels
Samuel Lajoie-Déry fait le grand saut
Par: Maxime Prévost Durand

Samuel Lajoie a signé mardi le contrat officialisant son premier combat professionnel, lequel sera disputé samedi dans l’État du Connecticut, aux États-Unis. Photo gracieuseté

Après un long parcours chez les amateurs, où il a cumulé plus d’une centaine de combats, le boxeur maskoutain Samuel Lajoie-Déry fera le saut chez les professionnels, samedi, dans le cadre d’un gala présenté dans l’État du Connecticut, aux États-Unis.

Publicité
Activer le son

Pour ses débuts, le pugiliste de 25 ans affrontera l’Américain Joseph Goss, qui possède une victoire à son seul combat jusqu’ici. Ce duel, prévu à un poids de 143 lb et pour un maximum de quatre rounds, sera présenté en sous-carte d’un gala mettant en vedette Peter Manfredo et Milton Nunez au Foxwoods Resort Casino.

Ce n’est qu’en début de semaine que le combat de Samuel Lajoie-Déry a été officialisé, à quelques jours du gala. Une offre de dernière minute d’un promoteur américain a été déposée auprès du Maskoutain, laquelle a été acceptée.

« Ça fait 10 ans que je fais de la boxe et que je travaille pour ça. Je suis content que ça se concrétise », s’est exclamé le Maskoutain, dans un entretien téléphonique avec LE COURRIER.

Depuis l’été, Samuel Lajoie-Déry ne cachait plus ses intentions de passer chez les professionnels. Samedi, il deviendra le premier boxeur issu de l’école de boxe Les Apprentis Champions à faire le grand saut.

Au cours des derniers mois, il a entamé sa préparation en mettant les gants avec des boxeurs professionnels à Montréal dans le cadre de séances de sparring. Même si le téléphone a sonné à quelques jours seulement du gala, il était donc prêt à disputer un combat, peu importe l’adversaire.

Contrairement à bien d’autres Québécois, qui disputent habituellement leur premier combat dans la province, c’est donc du côté américain que Samuel Lajoie-Déry lancera sa carrière professionnelle.

« On a contacté deux promoteurs au Québec, a avoué l’entraîneur Steve Choquette, qui le suit depuis ses débuts amateurs. On a eu des nouvelles d’un seul. On a eu des “peut-être”. On a donc décidé de prendre la chance qui passait [aux États-Unis]. »

L’opportunité sera bien réelle puisque le gala sera diffusé sur la chaîne américaine UFC Fight Pass.

« C’est un peu plus hâtif qu’on le pensait, a poursuivi Steve Choquette, mais on tente le tout pour le tout. Sam veut vivre l’expérience, il veut se battre et il est prêt. »

Chez les amateurs, Samuel Lajoie-Déry a conservé une fiche positive de 61 victoires, 39 défaites, 1 combat nul et 11 exhibitions. Plus tôt cette année, il a remporté la médaille d’argent au championnat canadien de boxe amateur.

image