2 septembre 2021
Premier combat professionnel
Samuel Lajoie-Déry percutant
Par: Maxime Prévost Durand

Avec ses coups répétés au corps, Samuel Lajoie-Déry a fait broncher Patrick Lafleur dès le deuxième round à son premier combat chez les professionnels. Photo Yanick Maltais

Tous les astres étaient alignés pour Samuel Lajoie-Déry, samedi soir, pour son premier combat chez les professionnels. Le Maskoutain a été convaincant face à Patrick Lafleur, signant une victoire par arrêt de l’arbitre dès le deuxième round en sous-carte du gala « Boxe sous les étoiles » présenté par le Groupe Yvon Michel à Montréal.

Publicité
Activer le son

Dans un combat à sens unique, l’athlète de 26 ans a été percutant avec des coups répétés au corps de son adversaire. Lajoie-Déry n’a jamais levé le pied de l’accélérateur, gardant une cadence élevée tout au long du duel. À force d’encaisser, Lafleur a fini par casser.

« Je l’ai envoyé au tapis au premier round, alors je savais que je devais continuer à faire ce que je faisais. J’ai continué de travailler au corps, a commenté Samuel Lajoie-Déry dans un entretien téléphonique avec LE COURRIER à la suite de son combat. La stratégie était de le garder sous pression. »

Lorsque l’arbitre a signifié l’arrêt du combat, une immense fierté s’est emparée du Maskoutain, applaudi par les nombreux supporteurs qui s’étaient déplacés à Montréal pour vivre ce moment avec lui sur le court Rogers, adjacent au Stade IGA.

« Je suis vraiment content, s’est-il exclamé. J’ai travaillé tellement fort et je suis resté discipliné durant la pandémie en continuant de m’entraîner. Des fois, tu mets les efforts et tu n’as pas le résultat voulu, mais là, le résultat représente bien les efforts. Ça a eu l’air facile, mais c’était parce que j’étais bien préparé. »

Le calme dont a fait preuve Samuel Lajoie-Déry tout au long du combat a impressionné son entraîneur, Steve Choquette, avec qui il s’entraîne à l’école de boxe Les Apprentis Champions depuis ses débuts.

« Je suis fier de sa victoire, mais surtout de sa persévérance, a indiqué Steve Choquette. Il s’est passé plein de choses durant sa carrière, il a eu une longue séquence de défaites à un moment chez les amateurs, mais il a toujours continué. C’est une victoire de persévérance. »

Le pugiliste maskoutain avait fait une longue carrière chez les amateurs, cumulant plus de 100 combats. Maintenant que la glace est brisée – ou plutôt « éclatée », nous reprend en blaguant l’entraîneur Choquette – chez les professionnels, Samuel Lajoie-Déry espère avoir l’occasion de remonter sur le ring rapidement.

« J’ai pu montrer mes qualités athlétiques et ce que je suis capable de faire. J’ai eu des félicitations après mon combat. Est-ce que ça se développera en d’autres opportunités? Je l’espère bien. Je n’ai pas de confirmations pour le moment, mais je vais regarder ce qui nous sera proposé. »

image