1 juillet 2021
Odeurs incommodantes à Sainte-Rosalie
Sanimax corrige le tir
Par: Jean-Luc Lorry

Les citoyens du secteur Sainte-Rosalie demeurant proches des installations de Sanimax ne devraient plus être incommodés par les odeurs émanant de cette usine d’équarrissage. Photothèque | Le Courrier ©

Sanimax, une entreprise spécialisée dans l’équarrissage qui possède des installations dans le secteur Sainte-Rosalie, a mis en place une série de mesures pour contrôler les odeurs pouvant émaner de ses activités.
Publicité
Activer le son

En septembre dernier, deux citoyens qui résident sur le 4e Rang s’étaient présentés devant les élus pour exprimer leur exaspération en raison d’odeurs incommodantes à répétition provenant de l’usine Sanimax. Pour corriger la situation, cette entreprise a déployé son Plan de rigueur 2021. Celui-ci comprend plusieurs mesures, comme l’optimisation des brumisateurs, le réaménagement du site et le renivellement du sol pour éviter l’accumulation d’eaux stagnantes.

En mai, l’entreprise avait organisé une rencontre d’information virtuelle à laquelle ont assisté plusieurs représentants de la Ville de Saint-Hyacinthe et des résidents du secteur Sainte-Rosalie. Cette rencontre a été l’occasion pour Sanimax de détailler les différentes mesures proposées, mais aussi d’échanger avec les citoyens sur leurs impacts.

« Rencontrer les résidents de notre communauté est incontournable pour que le Plan que nous proposons soit ancré dans la réalité de Sainte-Rosalie. C’est une marque de respect et de transparence qui permettra de bâtir des liens sur de nouvelles bases », a mentionné Vincent Brossard, vice-président Opérations, Amérique du Nord de Sanimax, dans un communiqué.

En 2022, l’usine Sanimax de Saint-Hyacinthe sera agrandie et modernisée. L’entreprise compte effectuer toutes les opérations les portes fermées pour améliorer le site et limiter les impacts sur le voisinage. « C’est un changement et une bonification à nos façons de faire pour nous permettre d’avoir un plus grand contrôle sur nos opérations et, par conséquent, sur nos impacts pour les résidents du secteur. Nous sommes confiants que la réalisation de notre Plan de rigueur – dont plusieurs mesures sont déjà réalisées – nous permettra d’améliorer notre bilan estival et de minimiser notre impact », a indiqué Alexandre Racette, directeur général Transport, Amérique du Nord de Sanimax.

Satisfaction du conseiller Côté

Bien au fait du dossier, le conseiller du district Sainte-Rosalie, Donald Côté, estime que les mesures correctrices prises par l’industriel ont déjà porté leurs fruits. « Lors de la dernière période de canicule, je n’ai pas reçu de plaintes de citoyens. Je demeure proche des installations de Sanimax et la situation semble satisfaisante », considère Donald Côté, en entrevue au COURRIER.

Une ligne téléphonique et une adresse courriel ont également été mises en place pour permettre aux résidents de transmettre leurs questions et leurs commentaires à Sanimax : 514 648-6001 poste 3706 et comitecitoyensterosalie@ sanimax.com.

image