4 février 2021
Forum
SAQ : la députée réagit
Par: Le Courrier

Chers citoyens, à la suite de l’article « La SAQ centre-ville fait réagir de nouveau la SDC » publié dans Le Courrier de Saint-Hyacinthe, le 21 janvier, je désire vous transmettre les dernières informations que j’ai reçues en date du 27 janvier.

Publicité
Activer le son

Étant moi-même cliente au centre-ville de Saint-Hyacinthe, encourager local a toujours été primordial pour moi. Que ce soit pour magasiner ou encore goûter à de nouveaux produits de notre région, aller au centre-ville demeure une expérience très positive. Je peux donc comprendre la crainte des commerçants quant à la fermeture temporaire de la SAQ.

Contrairement à ce qui a été véhiculé au centre-ville, il est faux de penser que j’ai gardé les bras croisés dans ce dossier. Dès que j’ai été mise au courant de la fermeture éventuelle de la SAQ, j’ai immédiatement entamé des démarches pour savoir s’il était possible de relocaliser le magasin, le temps des rénovations.

Comme vous le savez, la SAQ est une société d’État indépendante. Elle a le plein pouvoir de sa gestion d’opération. Par souci de transparence, voici les réponses que j’ai obtenues à la suite de ma demande :

– le nouveau concept permettra de mieux optimiser l’aire de vente;

– la superficie est revue à la baisse dans les majorités des projets de la SAQ afin de s’adapter aux nouveaux comportements des consommateurs qui achètent de plus en plus en ligne;

– dans le cas de la succursale de Saint-Hyacinthe, la réduction de la superficie se trouvera majoritairement dans l’aire d’entreposage;

– l’aire de vente sera réduite à 477 pieds carrés, mais l’offre de produits sera peu affectée;

– la nouvelle aire offrira 900 produits et conservera le même nombre de produits cellier;

– la SAQ ouvrira à la fin du printemps 2021.

Alors que nous devons tous nous unir pour combattre le virus de la COVID-19, sachez, chers citoyens, que je pose des actions concrètes tous les jours afin de faire avancer des dossiers majeurs de la grande région de Saint-Hyacinthe.

Chantal Soucy, votre députée à l’Assemblée nationale du Québec

image