25 juillet 2019
En prévision de la campagne électorale
Scheer et Blanchet de passage à l’Expo
Par: Jean-Luc Lorry

Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Le chef conservateur, Andrew Scheer, accompagné du candidat de la circonscription, Bernard Barré, est allé à la rencontre des agriculteurs présents à l’Expo de Saint-Hyacinthe mardi. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Sur la photo, de gauche à droite, François Brouillard, directeur général de l’Expo de Saint-Hyacinthe; Simon-Pierre Savard-Tremblay, candidat du Bloc québécois; et Yves-François Blanchet, chef du Bloc québécois. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Le chef conservateur, Andrew Scheer, et celui du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, étaient de passage à l’Expo de Saint-Hyacinthe pour y rencontrer visiteurs et exposants agricoles en prévision de la prochaine campagne électorale.

publicité

Lors de sa visite mardi en après-midi, Andrew Scheer est allé à la rencontre des producteurs de lait pour leur assurer de son écoute en cas de victoire aux prochaines élections. Ceux-ci attendent toujours des compensations financières à la suite de la signature du nouvel accord de libre-échange qui donne accès à 3,59 % du marché canadien aux producteurs américains.

« M. Trudeau a échoué et n’a pas protégé notre secteur laitier durant les négociations [du nouvel accord]. Il a fait des concessions à Donald Trump encore et encore. Il n’a rien obtenu en contrepartie », a déploré Andrew Scheer en entrevue au COURRIER.

Le chef conservateur croit également que le gouvernement devrait faire preuve de plus de fermeté avec la Chine afin de permettre de nouveau les exportations de viande canadienne.

« La stratégie de Justin Trudeau est de ne rien faire. On doit donner comme signal à la Chine que le Canada va se tenir debout pour nos intérêts. J’ai annoncé que mon parti retirera [en cas de victoire] les fonds canadiens dans la Banque asiatique d’investissement dans les infrastructures. Un gouvernement conservateur augmenterait aussi les inspections en provenance de la Chine. Cette mesure permettrait de repérer les produits contrefaits », a indiqué Andrew Scheer.

Soutien à la recherche

La Cité de la biotechnologie agroalimentaire, vétérinaire et agroenvironnementale, qui regroupe à Saint-Hyacinthe 29 entreprises et 13 institutions, représente un pôle de recherche majeur au Canada.

La Cité compte plus de 200 chercheurs, dont certains de réputation mondiale. Le chef conservateur assure que s’il est élu, son gouvernement poursuivra l’octroi de fonds publics destinés à la recherche.

« C’est essentiel. Le gouvernement fédéral doit jouer un rôle majeur dans la recherche, la science et l’innovation. Ceci va permettre à nos producteurs de s’adapter aux changements climatiques. Je crois que le gouvernement doit supporter la recherche et l’innovation et nous allons continuer de le faire sous un gouvernement conservateur », a promis M. Scheer.

Ces propos représentent un virage majeur avec le gouvernement Harper. En octobre 2015, James L. Turk, directeur du Centre for Free Expression de l’Université Ryerson de Toronto, était cité dans Le Devoir à propos de la politique menée par l’ancien premier ministre concernant la recherche scientifique.

M. Turk reprochait alors « au gouvernement Harper d’avoir coupé les budgets destinés à la science et à la technologie dans 13 ministères et agences fédérales de 655 M$ entre 2008 et 2013 ».

Le Parti conservateur du Canada présente pour une seconde tentative le conseiller municipal Bernard Barré en vue de remporter le siège de député fédéral dans la circonscription. Le dernier élu conservateur dans Saint-Hyacinthe-Acton remonte à 26 ans. Andrée Champagne avait représenté le Parti progressif-conservateur de 1984 à 1993.

Visite du Bloc

Le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, était de passage à l’Expo en fin de semaine accompagné du candidat local Simon-Pierre Savard-Tremblay.

À l’instar du chef conservateur, M. Blanchet a dénoncé l’abandon des agriculteurs québécois par le gouvernement Trudeau concernant la gestion de l’offre et l’impact du conflit diplomatique avec la Chine sur l’industrie porcine au Québec.

« Depuis 2015, trois nouveaux accords de libre-échange ont été conclus. Trois fois les libéraux ont promis de ne pas céder dans la gestion de l’offre. Trois fois ils ont par la suite abandonné nos producteurs pour protéger l’automobile ontarienne ou le bœuf de l’Ouest », a indiqué dans un communiqué Yves-François Blanchet.

M. Blanchet et son candidat dans Saint-Hyacinthe-Acton seront de retour à l’Expo demain, vendredi, où une conférence de presse sera tenue à 13 h 30 sur le nationalisme alimentaire.

Présence libérale et néodémocrate

La ministre fédérale de la Santé, Ginette Petitpas Taylor, est également venue faire son tour à l’Expo la même journée qu’Andrew Scheer en compagnie du candidat libéral dans Saint-Hyacinthe-Acton, René Vincelette, et de Jean-Claude Poissant, secrétaire parlementaire de la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire. La députée néodémocrate Brigitte Sansoucy a elle aussi visité l’Exposition agricole pour rencontrer les agriculteurs.

image