30 juillet 2020
FC Saint-Hyacinthe U21 masculin AAA
Se défier malgré une saison écourtée
Par: Maxime Prévost Durand

Même si la saison est bien différente cet été, avec un calendrier passablement écourté, les joueurs du FC Saint-Hyacinthe U21 masculin AAA gardent le cœur à l’ouvrage dans une volonté de poursuivre leur développement. Photo François Larivière | Le Courrier ©

À peine six matchs, sans séries éliminatoires. C’est ce à quoi ressemblera la saison de l’équipe U21 masculin AAA du FC Saint-Hyacinthe au sein de la Ligue de soccer élite du Québec (LSEQ), bien loin de la vingtaine de matchs habituels. Malgré une saison écourtée, pandémie oblige, le club maskoutain s’assure de continuer de se mettre au défi pour garder la motivation.

Publicité
Activer le son

« Les gars étaient quand même déçus » d’apprendre que la saison serait aussi courte, raconte l’entraîneur-chef de la formation, Marc-Antoine Côté. Mais contrairement à d’autres équipes du circuit, aucun joueur n’a abandonné.

« Personne n’a quitté l’équipe, se réjouit l’entraîneur. On a une bonne structure en place et les gars savent qu’ils vont continuer d’apprendre cet été [même si c’est différent]. »

C’est d’ailleurs l’objectif premier de cette saison particulière : poursuivre le développement des joueurs. Cela s’est d’abord fait par l’entremise d’entraînements virtuels, à partir de la plateforme Zoom, jusqu’à ce qu’il soit permis de retourner sur les terrains. « La motivation n’était pas facile à garder », concède Marc-Antoine Côté, mais les joueurs ont néanmoins adhéré à la formule.

Un bon début de saison

Le coup d’envoi de la saison a quant à lui été donné le 13 juillet. Le club maskoutain a fait match nul de 2 à 2 face à Pierrefonds. Le capitaine Grégory David et son coéquipier Alexis Hazel ont chacun trouvé le fond du filet.

Du point de vue de la performance, le FC Saint-Hyacinthe vise de terminer dans le top 5 à la fin de la saison. La clé sera de « respecter le projet de jeu en place », fait valoir Marc-Antoine Côté. « C’est le premier élément de réussite et on l’a vu déjà dans le premier match. On a eu 16-17 chances de marquer contre seulement quatre, mentionne l’entraîneur, encouragé par ce qu’il a vu. Après, on doit être efficace et s’ajuster techniquement pour profiter de nos chances. »

C’est exactement ce qu’a fait le FC Saint-Hyacinthe dans son second duel de la saison, lundi soir, à Brossard, en signant une victoire au compte de 5 à 1. L’entraîneur-chef a d’ailleurs salué l’effort collectif après la rencontre alors que chaque but a été inscrit par des joueurs différents. Grégory David a de nouveau fait vibrer les cordages, puis Raphaël Gosselin Kennes, Hugo Seyer et le réserviste Louan Schlicht ont aussi marqué, tout comme Youssef Raouchi. Ce dernier a toutefois obtenu un carton rouge en deuxième demie, si bien que la formation maskoutaine a dû évoluer à 10 joueurs durant près de 25 minutes. Brossard en a profité pour compter son unique but quelques instants plus tard.

La COVID-19 fait déjà des siennes

Le premier match local du FC Saint-Hyacinthe, qui était prévu le 19 juillet en après-midi, contre Sherbrooke, a quant à lui dû être reporté en prévention de la COVID-19.

La formation sherbrookoise a dû être placée en quarantaine après avoir disputé un match, dans les jours précédents, contre Saint-Hubert, dont un joueur s’est avéré positif à la COVID-19 après coup. Heureusement, le coronavirus ne semble pas s’être propagé chez d’autres joueurs, mais les mesures prises par la ligue démontrent que la santé continue de primer sur le jeu et que la situation est prise au sérieux.

« On voit que la COVID plane toujours sur le monde du sport. La ligue a bien réagi et nous a avertis dès qu’elle a eu des infos. Le match sera remis en août », souligne Marc-Antoine Côté.

Le prochain duel à l’horaire du FC Saint-Hyacinthe est prévu le 3 août à la Polyvalente Hyacinthe-Delorme. L’équipe maskoutaine accueillera Saint-Léonard, qui a perdu ses deux premiers matchs.

image