31 décembre 2013
L'un des meilleurs duos de gardien de but dans la Ligue midget AAA
Sébastien Dupré et Francis Lavallée, une belle complicité
Par: Maxime Prévost Durand
Sébastien Dupré et Francis Lavallée comptent chacun huit victoires cette saison avec les Gaulois.

Sébastien Dupré et Francis Lavallée comptent chacun huit victoires cette saison avec les Gaulois.

Dans les équipes de hockey, on croit souvent à une rivalité entre les deux gardiens de but d’un même club, chacun voulant prouver qu’il mérite plus que l’autre d’être devant le filet. Pour Sébastien Dupré et Francis Lavallée, les deux gardiens des Gaulois, cette rivalité laisse davantage place à une belle complicité.

L’entraîneur-chef des Gaulois Martin Cadorette utilise ses deux cerbères pratiquement équitablement. Le plus souvent, il y a un système d’alternance entre les gardiens cette saison, à quelques exceptions près. Lavallée a disputé 18 parties et en a remporté 8, alors que Dupré a été d’office lors de 15 joutes et montre un dossier de 8 victoires. Ils ont une moyenne de buts alloués similaire, Francis affichant une moyenne de 2,77 et Sébastien une moyenne de 2,74.

« On est chanceux, on peut tous les deux offrir une chance de gagner à notre équipe », soutient sans prétention Sébastien. On ne peut pas le contredire, alors qu’ils forment l’un des duos de gardiens les plus efficaces dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec.Ils se sont connus il y a plus de six ans, dans le cadre de la ligue d’été AAA. Ils évoluaient au niveau pee-wee à ce moment. Mais ce n’est que l’an dernier qu’ils sont devenus coéquipiers pour la première fois.Juste à les voir durant un temps d’arrêt lors d’une partie, à s’échanger quelques mots et ricaner, on voit qu’au-delà de la lutte pour être devant le filet, ils sont avant tout amis.« L’an passé, à notre première année midget AAA à tous les deux, il y avait un peu plus de compétition entre nous, on voulait faire notre place, mais on a toujours été amis et on s’est toujours encouragés », admet Francis.Lors du plus récent repêchage de la LHJMQ, en juin, Francis Lavallée a été sélectionné en 7 e ronde par le Phoenix de Sherbrooke. Le nom de Sébastien Dupré n’a jamais été mentionné, une déception qui a été grande dans son cas.« Quand le nom de Francis est sorti, j’étais vraiment content pour lui. Je lui ai fait une accolade pour le féliciter. Mais à la fin du repêchage, quand mon nom n’est pas sorti, j’étais déçu de ne pas avoir été repêché, reconnaît Sébastien. Cette année, je dois prouver ce que je peux faire. Je pense que j’ai de bonnes chances d’être sélectionné au prochain repêchage, mais il n’y a jamais rien d’acquis. Je dois continuer de travailler fort. »

image