28 mai 2015
Secondaire en spectacle : direction Rivière-du-Loup pour la PHD
Par: Jennifer Blanchette | Initiative de journalisme local | Le Courrier
Le pianiste Philippe Lorange et Gabriel Cloutier-Rodier, Benjamin Rivard-Pellerin et Alexis ­Pineault-Dallaire, de la formation DRUMLINE de la PHD, prendront part au Rendez-vous panquébécois de Secondaire en spectacle, à Rivière-du-Loup.  Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le pianiste Philippe Lorange et Gabriel Cloutier-Rodier, Benjamin Rivard-Pellerin et Alexis ­Pineault-Dallaire, de la formation DRUMLINE de la PHD, prendront part au Rendez-vous panquébécois de Secondaire en spectacle, à Rivière-du-Loup. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La Polyvalente Hyacinthe-Delorme (PHD) sera doublement bien ­représentée au Rendez-vous ­panquébécois de Secondaire en ­spectacle. La ­formation DRUMLINE et le pianiste ­Philippe Lorange brûleront les planches du centre culturel de ­Rivière-du-Loup le 29 mai.

Publicité
Activer le son

Grâce à leur première position ­décrochée à la finale régionale de ­Secondaire en spectacle, Alexis ­Pineault-Dallaire, ­Gabriel Cloutier-­Rodier et Benjamin ­Rivard-Pellerin, de DRUMLINE, ont été expédiés directement au grand gala.

Dans le cas de Philippe, il a terminé en deuxième place dans la catégorie Interprétation, mais en raison du désistement du premier de classe, il a obtenu son ­laissez-passer pour le Rendez-vous ­panquébécois.

Discipline en plein essor, le drumline consiste en jeu de percussions inspiré des fanfares militaires, que l’on voyait surtout du côté américain à ses débuts. Dans le cas des trois jeunes Maskoutains, ils créent leurs rythmes en jouant sur cinq tambours.

« Nous étions vraiment contents d’avoir décroché la première place, car l’an ­dernier nous avions terminé 2e. Nous commençons à avoir une bonne ­visibilité, ce qui pourrait permettre au mouvement de drumline de prendre de l’ampleur », a souligné Alexis Pineault-Dallaire, qui joue dans la formation DRUMLINE de la PHD depuis trois ans.

Pour la finale régionale tenue le 19 avril, les trois percussionnistes avaient monté un numéro teinté d’humour et rempli d’effets visuels s’agençant aux ­battements de leurs tambours. Cette prestation leur a mérité deux notes ­parfaites de la part des juges, une ­première dans l’histoire de Secondaire en spectacle selon l’enseignant de musique et joueur de drumline, Richard Messier.

Un grand classique

Pratiquant le piano depuis deux ans, ­Philippe Lorange a interprété la pièce Clair de lune du compositeur français Claude Debussy à la finale régionale.

« J’aime beaucoup cette chanson au genre plus romantique. J’ai choisi une pièce classique, car c’est un style plus complexe », a indiqué l’étudiant qui consacrait environ sept heures par ­semaine à la pratique de son instrument.

S’il se décrit comme une personne plutôt réservée dans la vie, Philippe avoue ne pas avoir ressenti de stress lors de sa ­première participation à Secondaire en spectacle. « Le classement, ce n’est pas important. J’y allais vraiment pour le trip. »

Les quatre élèves présenteront leur ­performance au Rendez-vous panquébécois de Rivière-du-Loup, du 28 au 31 mai, en compagnie des autres gagnants ­régionaux.

image