13 décembre 2018
Championnat québécois junior d’haltérophilie
Sept titres signés Machine Rouge
Par: Maxime Prévost Durand

Tali Darsigny a reçu le titre de meilleure leveuse, toutes catégories confondues, au championnat québécois junior. Elle a mené un trio tout maskoutain, complété par Magalie Roux et Andréanne Messier, au classement Sinclair de la compétition. Photo Fédération d’haltérophilie du Québec

Pour une deuxième année consécutive, le club maskoutain d’haltérophilie La Machine Rouge a couronné sept champions québécois chez les juniors. Magalie Roux, Andréanne Messier, Youri Simard et Matt Darsigny ont tous défendu avec succès leur titre acquis l’an dernier, tandis que Tali Darsigny, absente en 2017, a repris son trône. Shad Darsigny et Pierre-Alexandre Bessette ont aussi remporté les grands honneurs dans leur catégorie respective.

Publicité
Activer le son

Au total, une dizaine de médailles ont été remportées par le club maskoutain, qui s’est une fois de plus imposé comme un meneur sur la scène provinciale. La Machine Rouge comptait 13 athlètes en action à cette compétition, disputée le 1er décembre à Sherbrooke.

Matt Darsigny a attiré l’attention en établissant les nouveaux records pour la catégorie des 67 kg. Il a soulevé 118 kg à l’arraché et 145 kg à l’épaulé-jeté pour un total de 263 kg, ce qui lui a valu un troisième titre de champion québécois junior, à l’âge de seulement 17 ans. Sa performance lui a également permis de terminer 2e au classement Sinclair, qui regroupe les meilleures performances toutes catégories confondues.

Toujours chez les 67 kg, son compatriote Maxime Caouette a suivi au 2e rang avec un total de 251 kg. Deux autres représentants de La Machine Rouge, Olivier Caouette et Thomas Rondeau, ont respectivement terminé 7e (188 kg) et 8e (177 kg) dans cette catégorie.

Domination féminine

Le classement féminin a quant à lui été complètement dominé par La Machine Rouge, alors que Tali Darsigny (58 kg), Magalie Roux (64 kg) et Andréanne Messier (71 kg) ont formé le top 3 du classement Sinclair.

Pour Tali Darsigny, il s’agissait d’une dernière participation au championnat québécois junior, elle qui sera uniquement éligible aux compétitions seniors l’an prochain. Au total, elle aura été championne junior à six reprises au niveau provincial. La détentrice de tous les records juniors chez les 58 kg a soulevé un total de 195 kg pour l’occasion.

Quant à Magalie Roux, elle mettait la main sur un second titre junior québécois avec une performance de 194 kg, tandis qu’Andréanne Messier était couronnée pour une cinquième fois grâce à un total de 195 kg.

Seule autre représentante féminine de La Machine Rouge, Charlotte Simoneau a terminé 3e chez les 49 kg, où on retrouvait quatre athlètes en compétition. Pour l’athlète de 13 ans, il s’agit d’un fait plutôt remarquable considérant que ses rivales avaient toutes au minimum cinq ans de plus qu’elle.

Une classe à part

Chez les garçons, Youri Simard (55 kg), Shad Darsigny (73 kg) et Pierre-Alexandre Bessette étaient tout simplement dans une classe à part des autres.

Déjà détenteur des records dans sa catégorie (91 kg / 114 kg / 205 kg), établis il y a quelques semaines au championnat senior du Québec, Youri a soulevé cette fois un cumulatif de 199 kg, devançant par 46 kg son plus proche poursuivant, Alexandre Brochu, un autre membre de La Machine Rouge. Ce dernier a terminé la compétition au 2e rang avec un total de 153 kg, soit une avance de 1 kg sur la 3e place.

De son côté, Shad Darsigny a mené la compétition du début à la fin, signant un total de 250 kg pour mettre la main sur son premier titre junior québécois. Il a terminé avec une avance de 12 kg sur la 2e place.

Chez les 96 kg, le vétéran Pierre-Alexandre Bessette a lui aussi savouré son premier titre junior québécois. Terminant plus souvent qu’à son tour en 2e place par le passé, il a finalement mis la main sur la médaille d’or grâce à une performance de 286 kg. Il a devancé par 23 kg le seul autre compétiteur de cette catégorie.

Dernier représentant de La Machine Rouge, David Vallée s’est pour sa part classé au 6e rang chez les 81 kg.

image