1 novembre 2012
Ses principaux faits d’armes
Par: Le Courrier

Que retient-on des 20 ans de Claude Bernier à la tête de Saint-Hyacinthe? LE COURRIER a demandé à ceux qui l’ont côtoyé d’identifier les bons coups du maire Bernier.

Bernard Barré, conseiller municipal depuis 1988

« Son fait d’armes, c’est de nous avoir fait passer de 68 M$ de dettes en 1992 à 0 $ en 2007. On avait l’une des plus importantes dettes per capita au Québec. Il a amené les projecteurs sur Saint-Hyacinthe avec l’assainissement des finances publiques et aucun autre projet ne va battre ça. Le maire Bernier nous a fait passer de dernier de classe à premier de classe. Chapeau! »

Léon Plante, maire de Sainte-Rosalie et conseiller municipal de 1988 à 2008.

« La fusion! C’est un bon coup du maire d’avoir opéré la fusion, avec l’aide du député Léandre Dion. Son deuxième fait d’armes, ce serait de dire oui au tunnel du boulevard Casavant. »

David Bousquet, conseiller municipal depuis 2009

« On est chanceux comme conseil municipal de pouvoir bâtir sur ce que le maire a accompli au cours de 20 dernières années au niveau des finances municipales, avec l’élimination de la dette, mais aussi avec la fusion des municipalités qui a permis de maximiser les ressources. Si on peut se permettre des projets d’infrastructures en ce moment, c’est grâce à la vision de M. Bernier à l’époque. »

Johanne Delage, conseillère municipale de 1996 à 2009

« Le Centre des arts, c’est un bon coup du maire. Il a porté ce dossier à bout de bras. Il en a fait une priorité. Son ouverture aux autres et aux idées est aussi à souligner. Du temps où j��étais conseillère municipale, il n’a jamais refusé une nouvelle idée. Par exemple, il a appuyé la Politique familiale, la Maison de la famille, le Forum 2020 et tout ce qui concernait l’intégration des personnes immigrantes. »

Gaston Vachon, organisateur de campagne

« Il s’était engagé à éliminer la dette de la Ville et il l’a fait. Il a assaini les finances publiques. M. Bernier est un bon gestionnaire pour la Ville de Saint-Hyacinthe. Mais surtout, c’est sa présence dans le milieu qui est remarquable. Il a une disponibilité que peu de gens seraient prêts à donner. Il est là pour les citoyens. »

image