26 novembre 2015
Tenu à l’écart à la Coupe Mitchell
Simoneau sera-t-il en uniforme à la Coupe Vanier?
Par: Maxime Prévost Durand
Le botteur de La Présentation Louis-Philippe Simoneau n’était pas en uniforme samedi à la Coupe Mitchell. Photo Carabins - Dom Bernier

Le botteur de La Présentation Louis-Philippe Simoneau n’était pas en uniforme samedi à la Coupe Mitchell. Photo Carabins - Dom Bernier

Louis-Philippe Simoneau sera-t-il en uniforme lors du match de la Coupe Vanier, au Stade Telus de ­Québec, samedi? Tenu à l’écart lors de la Coupe Mitchell il y a cinq jours, le botteur de La Présentation ­fera tout en son possible pour prendre part à la finale canadienne de football universitaire.

Publicité
Activer le son

« L’alignement n’est jamais le même à chaque partie, lance-t-il lorsqu’on lui ­demande s’il est encore possible de le voir dans l’uniforme bleu samedi. Mon but est d’être en uniforme. Je vais travailler fort cette semaine et je vais me battre pour pouvoir jouer. »

Les Carabins de l’Université de ­Montréal ont battu samedi dernier les Gryphons de l’Université de Guelph 25 à 10 pour mettre la main sur la Coupe ­Mitchell et ainsi accéder à la finale de la Coupe Vanier pour une deuxième année consécutive.

C’est toutefois David Deschamps, qui n’avait disputé qu’une partie comme ­botteur cette saison, qui a réalisé les ­placements lors de la demi-finale ­canadienne. L’entraîneur-chef Danny ­Maciocia l’a préféré à Louis-Philippe, qui avait pourtant pris part à neuf des dix parties de l’équipe cet automne.

Maciocia a justifié cette décision ­par le fait qu’il ne pouvait habiller que 45 joueurs, selon les règlements ­canadiens, plutôt que 48 joueurs comme dans le RSEQ, en plus de s’être basé sur les performances de ses trois botteurs à l’entraînement dans la semaine précédant la Coupe Mitchell.

En finale québécoise, Simoneau avait raté trois de ses six tentatives de placement. « Je n’ai pas été tellement surpris de la ­décision. Je n’ai pas eu une grosse saison et David [Deschamps] avait bien fait contre Laval [lors du dernier match de la saison régulière] en réussissant deux de ses trois bottés. »

Reste maintenant à savoir si l’athlète de La Présentation retrouvera la confiance de l’entraîneur Danny Maciocia d’ici là ou s’il devra de nouveau regarder l’action sur les lignes de côté.

Les Carabins, champions en titre de la Coupe Vanier, tenteront de répéter leur ­exploit en affrontant les Thunderbirds de l’Université de la Colombie-Britannique, samedi, à 13 h, au Stade Telus de ­l’Université Laval à Québec.

image