19 juillet 2012
Championnat canadien de judo
Six Maskoutains, six médailles
Par: Le Courrier
(Première rangée) Sylvie Guertin, Émile Charbonneau et Audrey Poirier. (Deuxième rangée) Bemjamin Daviau, Sandrine Fournier, Marc-Antoine Morin et Jérémie Poirier. (À l'arrière) L'entraîneur Louis Graveline.

(Première rangée) Sylvie Guertin, Émile Charbonneau et Audrey Poirier. (Deuxième rangée) Bemjamin Daviau, Sandrine Fournier, Marc-Antoine Morin et Jérémie Poirier. (À l'arrière) L'entraîneur Louis Graveline.

Même dans leurs rêves les plus fous, les athlètes du club de judo de Saint-Hyacinthe et leur entraîneur n’auraient pu imaginer un tel scénario. Les six Maskoutains participant au championnat canadien de judo, à Toronto du 4 au 8 juillet, sont revenus avec une médaille au cou. Une première dans l’histoire du club.

publicité

Déjà avant la compétition, l’entraîneur des six athlètes, Louis Graveline, se doutait que quelque chose de spécial allait arriver. « C’est la première fois que six athlètes de Saint-Hyacinthe sont sélectionnés une même année pour un championnat canadien », affirme-t-il.

Personne ne s’attendait à ce que chacun monte sur le podium dans sa catégorie respective. Surtout que trois d’entre eux prenaient part à cette compétition pour la première fois. C’est le cas pour Audrey Poirier (63 kg) et Émile Charbonneau (50 kg), tous deux dans la catégorie U15. Ils ont respectivement remporté une médaille d’argent et une médaille de bronze.Marc-Antoine Morin (46 kg), dans la catégorie U17, en était également à son premier championnat canadien. Il s’est démarqué avec une deuxième position. Toujours en U17, Benjamin Daviau (50 kg) et Jérémie Poirier (73 kg) sont montés sur la troisième marche du podium. Sandrine Fournier (48 kg), qui en était à sa troisième participation, a elle aussi remporté une médaille de bronze chez les U17.Tous ces judokas font partie du programme Sport-études de l’école secondaire Fadette. « Cet exploit montre que le programme fonctionne à merveille. Ces résultats sont historiques pour nous », confie M. Graveline, ressentant encore les émotions que ces événements lui ont fait vivre. Avec cet exploit, le club de judo de Saint-Hyacinthe a été le 8 e dojo le plus récompensé au Canada lors du championnat canadien de judo 2012. Du côté du kata, Sylvie Guertin s’est également classée parmi les trois premières en Ju-No kata.

image