26 mars 2020
Soccer : « pas question d’annuler la saison »
Par: Maxime Prévost Durand

La saison de soccer ne serait pas compromise malgré les mesures liées à la COVID-19. Elle serait simplement retardée. Photo gracieuseté

Les activités de soccer partout au Québec seront inévitablement chamboulées cet été, mais pour l’heure, « il n’est pas question d’annuler la saison du côté de la fédération », a mentionné, lundi, la directrice générale du FC Saint-Hyacinthe, Andrée Bergeron.

Publicité
Activer le son

Plusieurs scénarios sont à l’étude au fil de l’évolution de la crise de la COVID-19. Le scénario le plus optimiste à l’heure actuelle semble être l’entame de la saison à la fin mai. Il n’est toutefois pas écarté qu’elle puisse débuter plus tard, notamment à la fin juin, si les mesures du gouvernement sont maintenues pour une plus longue période.

Pour les équipes du volet « local », l’impact ne serait pas trop grand puisque leur calendrier ne devait débuter que le 20 mai. Même chose pour les équipes A, dont le début de la saison était prévu pour la mi-mai. « Il n’y a pas trop d’inquiétude à avoir de leur côté pour l’instant. La saison pourrait être reportée d’une semaine ou deux et le calendrier remanié au besoin », a indiqué Mme Bergeron dans un entretien téléphonique avec LE COURRIER, en se fiant au scénario le plus optimiste.

Le casse-tête sera plus grand pour les équipes AAA et AA, qui devaient jouer leurs premiers matchs dès la mi-avril. Deux options sont sur la table présentement : soit la reprise des activités sera décalée avec un calendrier plus condensé si le même nombre de matchs est conservé, soit la saison sera écourtée avec moins de rencontres.

Le FC Saint-Hyacinthe avait déjà formé l’ensemble de ses équipes compétitives dans les dernières semaines. Les camps de sélection étaient terminés et les équipes devaient entamer la 3e semaine de camp d’entraînement lorsque ses activités ont été paralysées en raison de la crise.

Quant aux équipes participatives, elles seront formées tout juste avant le début de la saison. La DG du FC Saint-Hyacinthe remarque qu’il y a moins d’inscriptions dans le volet « local » pour l’instant, mais la situation est la même chaque année. « On a un service d’inscription en ligne cette année et il y a encore des inscriptions qui rentrent. »

Bouger chez soi

Depuis l’annonce de la suspension de toutes les activités de soccer au Québec, le FC Saint-Hyacinthe a lancé un défi à ses membres sur ses réseaux sociaux afin qu’ils continuent de bouger chez soi.

Dans une vidéo créée par les directeurs techniques de l’association maskoutaine, les jeunes sont invités à dribler avec un rouleau de papier de toilette – cet item devenu symbole de la crise avec la ruée dans les épiceries – en remplacement du ballon de soccer. Depuis, ils ont été nombreux à publier une vidéo en réponse à ce défi.

D’autres capsules d’entraînement, que ce soit en coordination pour les plus jeunes ou en musculation pour les joueurs de 16 ans et plus, ont aussi été mises en ligne dans les derniers jours afin que les joueurs gardent la forme, même en étant à la maison.

Il y avait déjà un moment que l’équipe technique du FC Saint-Hyacinthe cherchait à produire du contenu que les joueurs peuvent faire à l’extérieur de leurs entraînements, a soutenu Andrée Bergeron. La mise en ligne du défi #StayAtHome de l’Impact de Montréal a fait en sorte que ces capsules soient activées plus rapidement. « On a voulu profiter de la vague et de l’effet d’entraînement », a-t-elle ajouté. D’autres capsules, avec de nouveaux exercices, seront ajoutées dans les prochains jours.

image