1 juin 2017
Soldat Nathan : le visage du Téléthon Enfant Soleil
Par: Olivier Dénommée
Alexandra Drouin, Jessy Pomainville et leur fils Nathan tiennent l’affiche du prochain téléthon Opération Enfant Soleil, présenté le 4 juin. À peine cinq mois séparent les deux prises de photo. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Alexandra Drouin, Jessy Pomainville et leur fils Nathan tiennent l’affiche du prochain téléthon Opération Enfant Soleil, présenté le 4 juin. À peine cinq mois séparent les deux prises de photo. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le couple maskoutain formé d’Alexandra Drouin et Jessy Pomainville a connu une année difficile lorsqu’il a appris que son fils Nathan, alors âgé d’à peine trois ans, était atteint de la tumeur de Wilms, un cancer juvénile qui se développe sur le rein. Le couple a rencontré LE COURRIER pour parler de Nathan, un véritable petit soldat qui a vaincu le cancer et qui mord aujourd’hui dans la vie.

Publicité
Activer le son

Le 31 octobre 2015 a changé la vie des deux parents, qui ont constaté l’apparition de sang dans l’urine de leur fils. Des tests ont révélé qu’il avait une tumeur sur un rein, une masse de 3 cm par 3 cm qui a été rapidement opérée. Ce n’est qu’après l’opération qu’on a appris qu’elle était cancéreuse et que des traitements de chimiothérapie étaient nécessaires. 

Irréel

« Ça s’est passé du jour au lendemain, c’était irréel de vivre ça… On aurait tellement voulu prendre sa douleur et la vivre à sa place », confie Alexandra Drouin. L’année suivante a été difficile pour la jeune famille, alors que Nathan ne pouvait plus aller à la garderie ni sortir en public à cause de son système immunitaire affaibli. Il devait aussi se rendre régulièrement à l’hôpital Sainte-Justine de Montréal parce qu’il ne répondait pas toujours bien aux traitements. 

« Ça été une année où nous étions très isolés, un peu en cocon », confirme la mère. Isolés, et pas seulement physiquement, puisque selon Alexandra, il est impossible de vraiment comprendre ce que c’est de vivre avec un enfant malade si on ne l’a pas vécu. Des amitiés sincères sont nées dans les salles communes de l’hôpital pour enfants. « C’était parfois dur parce qu’on a côtoyé d’autres parents qui, eux, ont perdu leur enfant… on se dit que ça aurait pu être le nôtre », raconte Jessy Pomainville. « Tout ça fait réaliser à quel point la vie est précieuse et fragile », ajoute Alexandra, qui croit maintenant être mieux outillée, comme mère mais aussi comme être humain.

Le soldat

Une chose a marqué Nathan lors de son année : les militaires qui visitaient souvent son voisin de chambre. « Nathan avait très peu de visite : à peu près tout le monde est venu une seule fois parce que personne ne pouvait supporter de le voir dans cet état », relate Alexandra. La présence des soldats a donné du courage à Nathan, qui s’identifie maintenant à eux. « Il dit qu’il aimerait en devenir un plus tard », confirme la mère, sourire en coin. 

En attendant, le jeune soldat a déjà gagné une première bataille contre le cancer, lui qui est officiellement en rémission depuis le 31 octobre 2016… soit un an jour pour jour après la découverte des premiers problèmes de santé.

Âgé de 5 ans depuis janvier, Nathan ressemble maintenant à tous les enfants : plein d’énergie et débordant d’imagination. « Depuis que ses cheveux et ses sourcils ont recommencé à pousser, il a commencé à reprendre confiance en lui », ont noté ses parents qui ont accepté que Nathan soit le visage officiel du téléthon Opération Enfant Soleil. 

Du côté du couple, la rémission de Nathan a donné espoir à Jessy et Alexandra. « Quand il était malade, on s’est dit qu’on ne voudrait plus d’autre enfant… mais nous avons changé d’idée », admet Alexandra. « Et Nathan nous demande une petite sœur », d’ajouter Jessy. Un nouveau venu est d’ailleurs déjà en route et attendu d’ici la fin de l’année.

image