29 décembre 2011
Deux jeunes vies fauchées
Sombre Noël sur nos routes
Par: Le Courrier

Le temps des Fêtes a pris une tournure dramatique pour les familles de deux jeunes femmes de la région, décédées tragiquement dans des accidents de la route.

publicité

Mardi matin, à Saint-Liboire, Marilyne Brindle, âgée d’à peine 19 ans, est décédée sur le rang Charlotte.

L’accident s’est produit vers 7 h 30, après que la voiture de la victime ait dérapé, probablement après avoir traversé une accumulation de neige créée par le vent sur la chaussée.Selon la version officielle de la Sûreté du Québec, le véhicule qui suivait la petite Honda Fit n’aurait pu éviter la collision avec le côté conducteur de la voiture. Or, tout indique que les deux voitures circulaient en sens opposés chacune dans leur voie respective et que l’impact aurait eu lieu du côté passager. « Les enquêteurs en scène de collision n’ont pas encore rendu leur rapport final, mais il se peut en effet que la version initiale ne soit pas tout à fait exacte, a précisé le porte-parole de la Sûreté du Québec, Richard Gagné. Ce qui est certain, c’est que la voiture de la victime s’est retrouvée perpendiculaire à la voie et que l’autre conducteur n’a pu l’éviter. »Marilyne Brindle, étudiait en Techniques de soins infirmiers au Cégep de Saint-Hyacinthe et travaillait comme infirmière externe au Centre Mère-Enfant-Famille de l’Hôpital Honoré-Merci où elle se dirigeait pour entreprendre son stage au moment de l’accident. Tous les intervenants de première ligne ont été durement éprouvés en arrivant sur le lieu de l’accident, constatant qu’il s’agissait de la fille d’un collègue policier au poste autoroutier de la Sûreté du Québec, à Drummondville.Sa soeur est également infirmière au Centre hospitalier Honoré-Mercier, où la jeune femme a été transportée d’urgence. Elle était au travail lorsque sa jeune soeur a été admise. Déjà, quelques instants après le drame, plusieurs personnes étaient venues en aide à la victime en tentant de la réanimer, mais en vain. Le conducteur de l’autre véhicule s’en est pour sa part tiré avec des blessures mineures. Il a lui aussi été transporté au le centre hospitalier de Saint-Hyacinthe.

Triste musique

Vendredi, le 23 décembre, c’est sur la route 137 qu’un autre accident a fauché la vie à une jeune maman de 29 ans, à Sainte-Cécile-de-Milton. Pascale Gendron, originaire de Granby, travaillait au Centre de musique Victor-Martin, à Saint-Hyacinthe.

Elle était d’ailleurs à transporter de la marchandise vers le magasin de Granby lorsque l’accident est survenu. La violente collision s’est produite vers 15 h 45, à proximité du 11e rang. L’autre automobiliste, elle aussi originaire de Granby, a subi des blessures, mais on n’a jamais craint pour sa vie. Selon les policiers, les conditions routières difficiles ou encore une fasse manoeuvre pourrait être en cause. Ses collègues ont décrit la jeune maman d’un enfant de 9 ans comme une femme enjouée et déterminée. « Elle n’était pas une employée. Elle faisait partie de la famille », a dit Marco Bouchard.

image