10 juin 2021
Au Gala Sports Québec
Sophie Roy finaliste pour un prix Inspiration
Par: Maxime Prévost Durand

Sophie Roy, présidente du Club d’ultimate de Saint-Hyacinthe, pourrait repartir avec l’un des prix Inspiration 2020 au Gala Sports Québec ce soir. Photo Yoann Ronsin

La Maskoutaine Sophie Roy porte bien des chapeaux dans le petit milieu de l’ultimate frisbee. Elle est présidente du Club d’ultimate de Saint-Hyacinthe, administratrice d’Ultimate Montérégie, entraîneuse de différentes équipes et organisatrice de tournois. Toutes ces implications lui valent d’être finaliste dans la catégorie Inspiration 2020 au Gala Sports Québec.

Publicité
Activer le son

Déjà sacrée entraîneuse de l’année par la Fédération d’ultimate du Québec cet hiver, Sophie Roy est reconnue pour son dévouement à son sport. Grâce à sa passion et à ses initiatives, de nombreux jeunes ont d’ailleurs pu continuer de bouger dans la dernière année malgré le contexte difficile.

Elle a notamment entraîné l’équipe PUSH U16, qui a remporté la médaille d’argent au championnat provincial du circuit québécois d’ultimate à cinq, en plus d’être à la barre de l’équipe Pousse-Fort, composée de joueurs de Saint-Hyacinthe et de Trois-Rivières qui en sont à leurs premiers pas sur le circuit de compétition. Avant que les mesures sanitaires permettent aux jeunes de retrouver le terrain l’été dernier, elle a animé des entraînements virtuels pour qu’ils possèdent déjà certains outils à la reprise des activités. Elle a également été impliquée auprès de la sélection régionale Richelieu-Yamaska, organisant les cliniques de perfectionnement et les entraînements hebdomadaires de cette équipe qui a remporté la médaille de bronze au Tournoi des régions.

En coulisses, Sophie Roy a contribué au démarrage de l’association régionale Ultimate Montérégie, qui vise à faire grandir le sport en Montérégie. Ayant à cœur la place des femmes dans le sport, elle a aussi organisé des soirées d’ultimate frisbee au féminin pour permettre aux femmes de jouer entre elles. Véritable passionnée, la Maskoutaine partage également ses connaissances aux autres en tant que formatrice d’entraîneurs. Elle est d’ailleurs devenue la première entraîneuse québécoise à être certifiée par le Programme national de certification des entraîneurs (PNCE) en ultimate.

Par son exemple, Sophie Roy a vu sa fille, Pénélope Roy-Péloquin, développer cette même passion pour l’ultimate frisbee ainsi que ce désir de s’impliquer. Cette dernière avait d’ailleurs été nommée pour un prix au plus récent gala Femmes d’influence en sport au Québec.

Au total, dix récipiendaires « qui ont su inspirer le milieu sportif au cours de cette année 2020 » seront sélectionnés pour un prix Inspiration 2020, a fait savoir Sports Québec. Les lauréats seront dévoilés lors du gala présenté ce soir, le 10 juin, à 19 h, sur les ondes de RDS2.

image