12 avril 2018
Emplacement de la future école primaire
Soucy espère que les décideurs ont fait leurs devoirs
Par: Jean-Luc Lorry
La députée de Saint-Hyacinthe, Chantal Soucy espère que le Domaine sur le Vert était la meilleure option dans le secteur Douville pour accueillir une nouvelle école primaire.  Photothèque | Le Courrier ©

La députée de Saint-Hyacinthe, Chantal Soucy espère que le Domaine sur le Vert était la meilleure option dans le secteur Douville pour accueillir une nouvelle école primaire. Photothèque | Le Courrier ©

Interrogée par LE COURRIER sur le dossier de la future école primaire dans le secteur Douville, la députée de Saint-Hyacinthe Chantal Soucy espère que la commission scolaire et la Ville sont à l’aise dans leur choix de construire cet établissement scolaire au Domaine sur le Vert.

Publicité
Activer le son

« Dans ce dossier, j’ose croire que les commissaires scolaires et les élus municipaux ont évalué toutes les options possibles avant de décider sur quel terrain sera construit la nouvelle école primaire », indique en entrevue au COURRIER la députée Soucy.

Mi-décembre, une résolution du conseil municipal a confirmé l’intention de la municipalité de céder à la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe un terrain situé sur le Domaine sur le Vert, dont le promoteur est l’homme d’affaires maskoutain Roger Letendre.

Dans notre précédente édition, nous révélions que le Groupe Robin, avait démontré un intérêt à donner lui aussi à la Ville un terrain d’une superficie de 20 000 pieds carrés situé cette fois dans le Havre des Dominicains.

Le maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil, et le directeur général de la Ville, Louis Bilodeau, soutiennent que des discussions étaient en cours depuis déjà deux ans avec Roger Letendre. Selon eux, ce promoteur immobilier avait manifesté il y a longtemps son intérêt d’avoir dans son lotissement une école primaire. 

« L’objectif était de choisir le meilleur emplacement pour desservir les enfants du secteur. Je crois que c’est au Domaine sur le Vert qu’il y a le moins d’enfants », mentionne la députée caquiste.

Consultation possible

Chantal Soucy considère que la municipalité avait la possibilité de consulter les propriétaires de terrains situés dans le périmètre du secteur Douville avant de signer un protocole d’entente avec Roger Letendre.

« La Ville sait où sont situés les terrains vacants et elle sait à qui ils appartiennent », souligne Chantal Soucy. Celle-ci nous confirme que son bureau avait reçu la visite du Groupe Robin qui était venu présenter son offre de terrain pour la future école primaire.

La commission scolaire attend un signal positif du gouvernement provincial à la suite d’une demande de subvention de 14,4 M$. « Je vais maintenant m’assurer que l’argent s’en vient pour la nouvelle école primaire de Saint-Hyacinthe », laisse entendre Mme Soucy.

La députée caquiste affirme que, selon la Loi, une Ville doit donner un terrain à une commission scolaire si le besoin d’une nouvelle école est identifié.

image